Spread the love


Le tennis est un sport de raquette qui offre une combinaison unique de bienfaits physiques et psychologiques. Ce sport bien connu allie en effet endurance, renforcement musculaire, stratégie et tonification. Mais permet-il vraiment d’atteindre ses objectifs minceur ? Et à quelle fréquence faut-il jouer pour favoriser la perte de poids ? On fait le point avec la Dre Anne Gires, médecin coordonnateur national de la Fédération Française de Tennis (FFT). 

Comment le tennis favorise-t-il la dépense énergétique ?

Le tennis est un sport très complet qui implique des mouvements constants, stimule le métabolisme et favorise la dépense énergétique de plusieurs manières :

  • Il implique des périodes d’effort intense entrecoupées de périodes de récupération active, ce qui stimule le système cardiovasculaire. Les échanges rapides de balles et les déplacements sur le court exigent en effet une bonne endurance cardiorespiratoire ! 
  • Les joueurs de tennis effectuent une grande variété de mouvements, y compris des sprints, des sauts et des changements de direction rapides. Cela sollicite différents groupes musculaires et augmente la dépense énergétique.
  • Le tennis nécessite une certaine force musculaire pour frapper la balle avec précision et puissance, mais aussi pour effectuer des déplacements rapides et des changements de direction. Les muscles des jambes, des bras, du dos et du noyau se renforcent, ce qui peut favoriser la dépense énergétique au quotidien. 
  • Il exige un bon équilibre et une coordinationprécise pour frapper la balle de manière efficace et pour se déplacer rapidement sur le court. L’amélioration de ces compétences nécessite un certain effort physique et accroît la dépense énergétique.

Quels sont les muscles qui travaillent le plus ?

Le tennis exige une coordination harmonieuse entre de très nombreux groupes musculaires pour se déplacer et exécuter efficacement des mouvements explosifs et techniques tout en répondant aux exigences tactiques du jeu : 

  • Les muscles des membres inférieurs : les quadriceps, les ischio-jambiers, les fessiers et les mollets sont fortement sollicités. Leur engagement continu est essentiel pour maintenir l’équilibre et la stabilité lors des déplacements latéraux et des changements de direction brusques. 
  • Les muscles du tronc : les muscles abdominaux, y compris les obliques et les muscles droits de l’abdomen, ainsi que les muscles du dos, comme les muscles érecteurs du rachis. Pour rappel, un tronc solide est essentiel pour maximiser la puissance tout en maintenant une posture appropriée pour prévenir les blessures.
  • Les muscles des membres supérieurs : les muscles du bras, notamment les biceps et les triceps sollicités lors des mouvements de frappe (services, revers, coups droits, etc.). Sans oublier les muscles de l’épaule, tels que les deltoïdes et les rotateurs de l’épaule, mobilisés pour stabiliser l’articulation de l’épaule et permettre des mouvements fluides et précis.
  • Les muscles des avant-bras et des poignets sont également essentiels pour maintenir une prise ferme sur la raquette et générer de la puissance et de la précision dans les coups. 

Bon à savoir : au risque de vous surprendre, la prise de masse musculaire favorise la perte de poids. En effet, les muscles consomment plus de calories que la graisse, même au repos ! Autrement dit, plus vous renforcez vos muscles, plus vous brûlez de calories, même lorsque vous n’êtes pas en train de faire du sport. 

Combien de calories peut-on perdre par entraînement ?

Difficile de répondre à cette question… En effet, le nombre de calories brûlées par match ou entraînement varie en fonction de la durée et de l’intensité du jeu, mais aussi en fonction de facteurs individuels comme le poids, la composition corporelle, la génétique, le métabolisme, etc. À noter : les séances de frappes au mur, les exercices de déplacements rapides ou les séances de cardio-tennis, peuvent particulièrement aider à la combustion des graisses. 

Un sport ludique qui encourage la pratique sportive sur le long terme

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le tennis est un sport de raquette qui s’adapte à tous, quels que soient l’âge, l’état de santé, le niveau ou le passé sportif. “Il est possible de limiter les déplacements et de ralentir le jeu en n’utilisant qu’une partie du terrain et un matériel adapté avec des raquettes plus petites et plus légères, des balles plus grosses et plus lentes assurant ainsi plaisir et réussite“, précise la Dre Anne Gires, médecin coordonnateur national de la FFT. Les personnes âgées peuvent donc jouer au tennis avec les bonnes adaptations, tout comme les femmes enceintes !

Que vous débutiez le tennis ou que vous ayez de l’expérience, il est possible de trouver des partenaires de jeu adaptés à votre niveau. Ce sport peut aussi être pratiqué en simple ou en double, sur terre battue, sur gazon ou sur moquette synthétique, offrant ainsi une variété d’options pour s’entraîner tout en s’amusant. Frapper la balle, rivaliser avec un adversaire et réussir des coups difficiles procure en effet une satisfaction et un plaisir immédiats qui encouragent la plupart des joueurs à poursuivre leur pratique ! 

Le tennis a l’avantage d’être un sport ludique : il permet de jouer entre amis, dans le cadre de séances collectives encadrées, ou de participer à diverses compétitions, ce qui peut motiver de nombreux joueurs, améliorer leur confiance en eux, développer leurs liens sociaux et favoriser leur pratique sur le long terme. Dre Anne Gires, médecin coordonnateur national de la FFT.

La pratique du tennis – même régulière -ne suffit pas à perdre du poids !

Bien que le tennis soit un excellent moyen de brûler des calories et de se muscler, sa seule pratique ne peut pas être considérée comme une solution efficace pour perdre du poids… “Le sport, quel qu’il soit, ne fait pas maigrir !”, insiste la Dre Anne Gires. Et l’experte de préciser : “Le tennis permet de sculpter sa silhouette et de remplacer les cellules graisseuses par des cellules musculaires qui sont la clé de notre santé, mais ce n’est pas pour autant que l’on perd du poids sur la balance”. 

Par ailleurs, aucune activité physique ne peut compenser une alimentation déséquilibrée ou un mode de vie trop inactif. Pour s’affiner et perdre du poids de manière efficace et durable, il est essentiel de combiner une activité physique régulière avec une alimentation diversifiée et équilibrée. “Pour porter ses fruits, l’activité physique doit faire partie intégrante de votre mode de vie. C’est pourquoi il est essentiel de trouver un sport que vous aimez et qui vous motive à bouger”, souligne la Dre Gires. 

Important : n’oubliez pas que la composition corporelle est plus importante que le poids en lui-même. Même si vous ne perdez pas beaucoup de poids grâce au tennis, vous pouvez obtenir un corps plus tonique en développant progressivement vos muscles. 

Est-ce que jouer au tennis fait perdre du ventre ?

Vous l’aurez compris, la pratique du tennis permet de brûler un certain nombre de calories, d’accélérer son métabolisme et de renforcer ses muscles – y compris ses muscles abdominaux. Elle peut donc contribuer à réduire la graisse au niveau du ventre. Mais de là à dire que le tennis cible spécifiquement la graisse abdominale… 

Comme nous vous l’expliquions dans un article dédié, il est difficile – voire impossible – de cibler la perte de gras…  En effet, notre corps a tendance à réduire globalement la quantité de graisse corporelle plutôt que de la cibler dans des zones spécifiques. Sans compter que la perte de graisse corporelle varie d’une personne à une autre en fonction de nombreux critères comme le sexe, la génétique, les antécédents médicaux, le sommeil, le niveau de stress, etc. 

Comment optimiser la perte de poids grâce au tennis ?

  • Essayez de jouer régulièrement : une à deux fois par semaine, si possible. Plus vous jouez souvent, plus vous brûlerez de calories et plus vous verrez des résultats sur le long terme.
  • Alternez entre des sessions d’entraînement modérées et des sessions plus intenses. Les matchs compétitifs et les séances d’entraînement qui incluent des exercices cardiovasculaires comme des sprints et des sauts contribuent à brûler plus de calories.
  • Complétez votre pratique en misant sur d’autres formes d’exercice, comme la marche, le renforcement musculaire, le yoga ou la natation. Cela renforcera vos muscles, améliorera votre condition physique globale.
  • Au quotidien, adoptez une alimentation en quantité raisonnable, équilibrée et variée. Assurez-vous de consommer suffisamment de protéines, de glucides complexes, de fruits, de légumes et de graisses saines pour soutenir votre niveau d’activité tout en favorisant la perte de poids.
  • Buvez suffisamment d’eau avant, pendant et après vos sessions de tennis pour éviter la déshydratation !
  • Accordez-vous suffisamment de repos entre vos séances d’entraînement pour permettre à votre corps de récupérer et limiter le risque de blessures.

Le tennis peut devenir un outil efficace pour optimiser votre santé et accompagner vos objectifs de perte de poids tout en vous permettant de vous amuser et de rester actif, conclut la Dre Gires. 

En vidéo : « Le sport fait-il maigrir ? » – Réponse de la Pre Martine Duclos

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *