Spread the love


Les ultraviolets du soleil sont particulièrement nocifs, ce qui incite les dermatologues à alerter sur les risques et à encourager les mesures de précaution. La tentation de s’exposer au soleil est souvent forte lorsque les premiers rayons apparaissent. En juin, le soleil atteint son point le plus élevé dans le ciel, ce qui accentue la nocivité des rayons ultraviolets. Les dermatologues mettent en garde et recommandent une exposition progressive au soleil, car la peau a besoin de temps pour activer ses mécanismes de protection, tels que le bronzage. Ils conseillent de rester constamment à l’ombre pendant les heures les plus ensoleillées, de se couvrir la tête et d’utiliser des crèmes solaires (source 1).

“En juin, les rayons du soleil sont encore plus néfastes qu’en été”, avertissent les dermatologues.

Un soleil nocif avant l’été

Les rayons extrêmement nocifs du soleil au mois de juin peuvent conduire à des cancers de la peau et des lésions cutanées extrêmes, par manque de méfiance ou oubli de protection. Pour prévenir ces cancers et apprendre les gestes de protection, l’association des dermatologues de Franche-Comté lance l’opération “Juin jaune”. Elle vise à informer sur les effets néfastes du soleil. Tout comme “Octobre rose”, ce mois de juin est dédié à la prévention des cancers de la peau. Ces cancers sont les plus fréquents et résultent principalement d’une exposition brutale et chronique au soleil, aussi bien en été qu’en hiver.

“Dès qu’il fait jour dehors, il y a des ultraviolets qui sont néfastes. Ils ne sont pas bloqués par les nuages ou le vent. Lors de belles journées comme aujourd’hui, le soleil est très dangereux”, explique Anne-Sophie Dupont, dermatologue à l’hôpital Nord-Franche-Comté et membre de l’association.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *