Spread the love


Melon blanc, d’eau, charentais, vert, orange : les différentes variétés de melon

S’il existe plus de 500 variétés de melon connues en Europe, de taille et de forme variés et dont la chair va du blanc à l’orange en passant par le vert, 6 se disputent la vedette sur les étals français :

  • Le melon charentais : Rond, écorce vert claire et chair orange, ce melon est sans doute le plus apprécié et le plus fréquent sur nos étals.
  • Le melon Galia : Avec sa peau beige orangé et sa chair jaune-vert très juteuse, le melon Galia est produit pincipalement en Anjou. 
  • Le melon canari (ou melon jaune) : De forme ovale à la peau jaune et à la chair blanche, le melon jaune est très prisé pour sa texture juteuse et fondante et pour sa saveur subtilement sucrée.
  • Le melon vert olive : Ce melon ovale à la peau verte est un melon d’hiver. Il est d’ailleurs aussi connu sous le nom de melon vert de Noël ou de melon espagnol. 
  • Le melon boule d’or : Ecorce jaune et chair blanche, le melon boule d’or est également un melon d’hiver. Il est l’une des variétés de melon les plus anciennes mais aussi les plus rares.
  • Le melon honey dew : Aussi connu sous le nom de melon miel, le honey dew est une variété originaire des Etats-Unis. De forme ronde, son écorce est blanc-crème, sa chair vert pâle et sa saveur très sucrée. 

Les bienfaits du melon

Le melon affiche de nombreux bienfaits santé à son compteur. 
Tout d’abord, avec ses 90% d’eau, il n’a pas son pareil pour désaltérer et réhydrater en période estivale de forte chaleur. Riche en calcium et en potassium, le melon est un diurétique naturel et est recommandé pour lutter contre la rétention d’eau et les problèmes rénaux. C’est également un fruit riche en vitamine C, puisqu’une portion permet de couvrir un quart des apports journaliers recommandés. 

Les variétés à chair orange ont une forte teneur en caroténoïdes, ce qui en fait des fruits précieux pour lutter contre le stress oxydatif et le vieillissement prématuré de la peau. 

Enfin, riche en fibres solubles, le melon est un fruit aux propriétés laxatives, donc très efficace pour stimuler les transit paresseux et lutter contre la constipation. 

Combien de calories dans un melon ?

La valeur calorique du melon est assez variable selon les espèces et le degré de maturité du fruit. Plus le melon est mûr, plus il est riche en sucre. 
En moyenne, le melon apporte 35 à 40 calories pour 100g, mais le melon charentais, qui est aussi le plus consommé en France, possède une valeur énergétique sensiblement plus élevée, de 62 cal/100g
Une portion moyenne de melon pesant 150 g, elle apporte 60 à 90 calories en fonction des variétés. 

Est-ce que le melon est bon pour le régime et la perte de poids ?

Qu’il soit blanc, vert, jaune ou orange, le melon est un fruit riche en eau, en vitamines et en minéraux, et peu à modérément sucré et calorique. Il n’y a aucune raison de le bannir d’un régime minceur. 
Les fibres solubles qu’il contient en quantité très intéressante, ont la capacité de former un gel dans l’intestin, qui limite l’absorption des sucres et des graisses du repas. 
Enfin, son index glycémique (IG) est modéré (65) et sa charge glycémique est très basse, ce qui signifie qu’une portion de melon élève peu la glycémie sanguine mais permet d’atteindre rapidement la sensation de satiété. Mettre du melon au menu permet donc de limiter les fringales et les compulsions alimentaires entre les repas.
Pour toutes ces raison, le melon est définitivement un fruit allié de la ligne
Les variétés les moins sucrées et donc les moins caloriques sont celles à chair blanche à verte. 

Comment manger le melon pour maigrir ?

Dans le cadre d’un régime amaigrissant, le melon peut être judicieusement consommé en entrée ou même à l’apéro sous forme de petites billes à grignoter, afin de contribuer à remplir l’estomac et de calmer l’appétit avant de passer au plat. L’association avec du jambon de pays est tout à fait diététiquement correcte, puisque ce dernier est pauvre en graisses et riche en protéines. 
Le melon fait aussi un excellent dessert minceur, seul ou avec d’autres fruits d’été pour une salade de fruits frais. Il est aussi délicieux en soupe glacée ou, pour un dessert plus gourmand, en sorbet maison avec très peu de sucre de fleur de coco (à IG bas). 

Est-ce que manger du melon le soir fait grossir ?

Le melon n’est pas davantage déconseillé le soir que le midi, puisque c’est la valeur calorique journalière totale qui va influencer les variations de poids.

Et pour toutes les personnes sujettes au grignotage compulsif sucré de fin de soirée, il est une très bonne alternative aux gâteaux, bonbons ou autres sucreries. 

Quid du jus du melon

Le jus de melon est la chair du melon passée au mixer jusqu’à l’obtention d’une boisson, à l’apparence d’un smoothie. S’il est fait maison et sans ajout de sucre, ses valeurs calorique et nutritionnelle s’apparentent à celle du fruit consommé entier. 
Pour autant, les nutritionnistes recommandent toujours de manger les fruits plutôt que de les boires, pour deux raisons : 
– La mastication contribue à l’obtention du sentiment de satiété : boire du jus de melon est donc bien moins rassasiant que de manger une part de melon,
– Un jus de fruit fait toujours monter la glycémie beaucoup plus rapidement qu’un fruit entier. Boire un verre de jus de melon risque de provoquer un pic d’hyperglycémie suivi d’un pic d’insuline secrété par le corps afin de faire baisser le taux de sucre du sang. Or, les variations importantes de glycémie et les fortes sécrétions d’insuline sont deux phénomènes néfastes au maintient d’un poids stable. 

Leave a Reply

Your email address will not be published.