Spread the love


Définition : qu’est-ce que veut dire french kiss ? Qui pratique cet art du baiser ?

“Le french kiss désigne un baiser de bouche en bouche, lèvres ouvertes et qui implique la langue. Il n’est pas forcément réservé aux couples et peut donc se pratiquer entre amants, genres et sexes confondus ; mais aussi dans un lieu public ou en sphère privée” présente la sexologue Diane Deswarte. Elle ajoute : “Le french kiss peut dans certains cas précéder un rapport sexuel mais pas nécessairement. “

Dans un jargon plus familier, on peut aussi dire : “rouler une galoche, un palot ou un patin” pour exprimer le baiser french kiss.

D’ailleurs, pourquoi ce nom ? Quelle est l’origine de l’expression french kiss ?

French kiss est un anglicisme signifiant littéralement “baiser français”. Cette expression remonte au XXe siècle, une époque où un grand nombre de voyageurs et de soldats américains, particulièrement, se sont rendus en France. Surpris de voir des Français s’embrasser passionnément avec la langue, ils auraient ainsi donné le nom de “French kiss” à ce baiser langoureux. En Angleterre, french kiss est même devenu un verbe employé aujourd’hui : “I french kiss her”, ce qui signifie “je l’embrasse (avec la langue)”.

Mais si cette expression se base en effet, sur l’image du romantisme à la française, son origine serait plus ancienne. “Le french kiss aurait été rapporté d’Inde par Alexandre Le Grand”, glisse Diane Deswarte. “L’Inde, berceau de nombreuses spiritualités et du Kamasutra, véritable guide des amoureux qui listait entre autres, différents types de baisers : dont plusieurs avec la langue.”

“Rouler une galoche” : une pratique sexuelle à part entière ?

“Dans le sens où s’embrasser avec la langue peut faire gravir le désir et l’excitation, le french kiss fait bel et bien partie des pratiques sexuelles telles qu’elles se définissent dans le cadre d’un rapport sexuel. Ce serait réducteur de penser qu’une pratique sexuelle se limite à la génitalité en excluant tout ce qui peut contribuer au plaisir comme les câlins, les zones érogènes….”, souligne Diane Deswarte. La bouche est d’ailleurs scientifiquement classée parmi les “zones intensément érogènes” au même titre que les pieds ou le cou (source 1).

Les effets bénéfiques du “baiser à la française”

Se fortifier. Selon des chercheurs néerlandais, “se galocher” entraînerait un échange de 50 millions de bactéries en moyenne, et jusqu’à 80 millions de bactéries pour les plus langoureux. De quoi booster vos anticorps et même développer une immunité contre certaines infections voire allergies (source 2). 

S’apaiser. “S’embrasser libère des hormones telles que l’endorphine dite ‘hormone du bien-être”. Le french kiss, de ce fait, a naturellement une action anti-stress”,illustre la sexologue.

Booster l’amour. “Le french kiss est un baiser profond et langoureux qui peut venir renforcer le lien amoureux grâce à la grande intimité et proximité qu’offre cet échange avec la langue. Et aussi, grâce aux hormones de l’amour, les ocytocines, qui sont larguées durant ce baiser” poursuit Diane Deswarte. 

Prendre soin de ses dents. Selon des dentistes américains, se bécoter serait aussi bon pour la santé dentaire. Le surplus de la salive produit par le baiser éliminerait en effet une partie de la plaque dentaire et renforcerait l’émail (source 3). Maintenir une bonne hygiène bucco-dentaire va toutefois de soi !

Parmi les autres atouts du french kiss, on peut ajouter ceux du “baiser classique” : faire baisser la tension artérielle, muscler le visage ou encore perdre des kilos. Il faudrait en effet une minute de bisous pour perdre trois calories… Allez courage ! 

Comment faire un french kiss réussi avec la langue ?

“En premier lieu, ne pas essayer de faire comme dans les films !”, humorise la sexologue. Car oui, s’il y a bien quelques tips à manier pour réussir un french kiss, tels que pencher légèrement la tête sur le côté, fermer les yeux, presser doucement ses lèvres contre celles de son/sa partenaire sans oublier le b.a.-ba d’avoir une haleine fraîche, la sexologue ajoute : “Le plus important est de suivre son instinct et de demander à son/sa partenaire s’il/elle aime pour que le plaisir soit vraiment partagé. Le french kiss est la liberté d’oser avec le consentement de l’autre évidemment.” 

Et selon qu’il s’échange dans un lieu public comme sur un banc ou dans un rapport plus “privé”, précédant un rapport sexuel ou non, l’intensité et la façon de s’embrasser pourra varier.”

Oubliez donc l’idée qu’il y aurait un sens meilleur pour tourner sa langue ou une façon particulière de toucher, de caresser, ou de regarder l’autre pendant le baiser. Seule la pratique permet de parfaire cet art du kissing. Pour ceux qui voudraient en apprendre davantage sur leur sexualité et plus particulièrement sur le désir sexuel, la sexologue s’apprête à sortir un livre en juin : Sexplorer : le désir aux éditions Mango.

Pour le plaisir… les plus beaux french kisses du cinéma

Combien de baisers de cinéma n’ont-ils pas suscité l’envie d’embrasser à son tour ? Il y a eu le baiser érotique de l’ascenseur (“Drive”), le plus mythique et cinématographique entre Leonardo DiCaprio et Kate Winslet à la proue du Titanic. Et bien d’autres.. lorsque Han Solo et Léïa s’embrassent enfin dans “Star Wars, l’Empire contre attaque” ou encore celui que Johnny Depp donne à Amy Locane dans “Cry Baby”.

Les contre-indications du baiser avec la langue

“Hormis le fait de devoir adapter le baiser s’il y a un appareil dentaire ou un piercing buccal par exemple, il n’y a pas d’autres contre-indications significatives avec le french kiss” exprime Diane Deswarte. Et l’idée que le VIH/sida pourrait se communiquer par la salive est bel et bien à écarter. Embrasser une personne porteuse du VIH ne constitue pas une situation à risque de contamination et ne présente aucun risque (source 4). En revanche, méfiance à qui vous embrassez, via le baiser, certaines maladies virales comme la mononucléose peuvent se transmettre… Cette dernière, si elle n’est généralement pas très grave, reste très contagieuse même après guérison..

Précautions dites, bon french kiss !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *