Spread the love


Tout être humain normalement constitué subit du stress. Stress au travail, stress à la maison, stress dans les relations…il est présent dans tous les domaines de notre vie. Mais pour certains, cette dose de stress est particulièrement élevée. C’est le cas de l’ancien agent du FBI LaRae Quy.

Aujourd’hui autrice, coach et conférencière, cette Américaine était chargée de l’infiltration et du contre-espionnage pendant 24 ans. Elle a passé des années à développer la force mentale nécessaire pour évoluer dans des environnements sous haute pression. Interviewée par Glamour UK aux côtés de Sara Fazlali, ancienne conseillère des Nations unies, elle explique comment apprendre à réagir face à des situations stressantes.

« Nous pouvons tous apprendre à être plus à l’aise avec l’incertitude »

« Personne ne naît avec une capacité innée à penser rapidement, clairement et précisément lorsqu’il est sous pression« , dit-elle. « Nous développons cette capacité par un entraînement intense et répétitif ; nous pouvons tous apprendre à être plus à l’aise avec l’incertitude« . Car lorsqu’on ne peut pas contrôler une situation donnée, on peut contrôler notre réaction.

« Il n’est pas facile de maîtriser ses émotions. Lorsque quelque chose se passe mal de manière inattendue, le cerveau détecte une menace pour notre statu quo et déclenche un pic d’hormones métaboliques comme le cortisol et l’adrénaline. Il s’agit d’une réaction de stress saine, bien que primitive, qui assure notre survie« , explique Quy. Si vous avez envie de vous emporter, de fuir ou de vous figer, rappelez-vous qu’il s’agit simplement d’une réaction physique de votre corps. Laissez votre cerveau rationnel prendre le dessus.

« Commencez à vous asseoir à l’avant lors des réunions »

Si vous êtes paralysé par le stress, le premier réflexe à avoir, d’après les expertes, est de faire une pause, respirer, et prendre le temps de calmer son corps. Ce conseil s’applique à n’importe quelle situation.

La confiance en soi se gagne avec de l’entraînement. Une des techniques conseillées est de se lancer des petits défis pour avancer dans la direction voulue. Parler en public vous donne des sueurs froides ? « Commencez à vous asseoir à l’avant lors des réunions ou des discussions, dès maintenant. Il faut de la confiance pour s’asseoir à l’avant et se faire remarquer, mais plus on le fait, plus c’est facile« , conseille LaRae Quy. « Lorsque les enjeux seront plus importants, vous serez prêt. »

La formation, l’expérience et la pratique sont essentielles, mais la façon dont vous traitez vos expériences stressantes, bonnes ou mauvaises, l’est tout autant. « Si vous gardez un souvenir chargé d’un manque de confiance, revenez-y pour vous assurer que vous vous souvenez correctement« , dit l’experte. « Souvent, vous découvrirez que les autres ne le perçoivent pas du tout de cette manière. Dans tous les cas, apprenez et passez à autre chose.« 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *