Spread the love


Un petit-déjeuner bien équilibré sera garant de votre énergie tout au long de la journée. Choisir les bons aliments vous aidera à améliorer votre métabolisme, votre glycémie, votre humeur et votre concentration.

De nombreuses études ont désormais démontré que nous devrions opter pour un petit-déjeuner salé afin de mieux réguler la glycémie et limiter les fringales dans la matinée. C’est aussi une façon de mieux gérer son poids et sa digestion.

Or, qu’en est-il de l’heure idéale pour petit-déjeuner ? L’ex-athlète et nutritionniste Rhian Stephenson semble avoir la réponse et elle vient de la partager à nos confrères américains de Glamour.

Cela dépend à quelle heure vous avez diné

« Une bonne règle de base est de laisser au moins 12 heures entre votre dîner et le petit-déjeuner du lendemain, partage l’experte. Donc, si vous avez fini de dîner à 19h30, vous devez attendre jusqu’à 7h30 avant de prendre votre petit-déjeuner ».

Il existe, selon l’ex-athlète, de solides arguments scientifiques en faveur de cette habitude. « Nous avons tous une horloge intégrée, connue sous le nom de rythme circadien, qui maintient un cycle de 24 heures. Nous avons également des milliards de bactéries dans notre tube digestif (collectivement appelés microbiome intestinal), qui suivent également un rythme circadien. Tout comme les cellules de votre peau et votre corps, elles passent en mode réparation lorsque vous dormez. Il est donc important de laisser suffisamment de temps au microbiome pour se reposer et se régénérer », explique Rhian Stephenson.

En effet, votre intestin possède un mécanisme d’auto-nettoyage. Cela signifie que vous n’avez pas besoin de le détoxifier avec des compléments alimentaires ou pilules miracles que l’on veut vous vendre. Il est capable de se nettoyer tout seul. « Or, pour que cela se produise, nous devons le laisser faire. Et pour cela, il est essentiel de rester à jeun suffisamment d’heure entre le dîner et le petit-déjeuner », ajoute l’experte.

De son côté, le Dr Marc Rey, neurologue et spécialiste du sommeil, alertait les personnes qui avaient tendance à prendre le petit-déjeuner trop tôt : avant 7 h par exemple. « Vous ne tiendrez jamais jusqu’au déjeuner. Vous risquez d’avoir de grandes envies de grignotage », estime le Président de l’Institut National du Sommeil et la Vigilance.

Et comme l’a si bien souligné l’ex-athlète, petit-déjeuner trop tôt ne laisse pas suffisamment de temps à votre système digestif pour se régénérer.

Misez sur des protéines au petit-déjeuner pour rester en bonne santé

Mais l’heure du petit-déjeuner ne fait pas tout. Ce que vous mangez est tout aussi important. « Il est essentiel de prendre un petit-déjeuner de bonne qualité, riche en protéines, en fibres et en phytonutriments », explique Rhian Stephenson. Cela permettra à votre glycémie de se réguler, ce qui est essentiel pour prévenir les fringales.

« En fait, il a été démontré que manger une quantité adéquate de protéines tôt dans la journée réduit la faim nocturne, ajoute-t-elle. Sans oublier que les protéines sont constituées d’acides aminés dont le corps a besoin pour construire et réparer les muscles, les os et les cellules de la peau. Essayez de manger 1,2 gramme de protéines par kilogramme de poids corporel pour la journée, puis ajoutez-le à votre repas du matin ».

Par-dessus tout, évitez les petits-déjeuners sucrés. Les beignets, les pâtisseries et certaines céréales feront monter en flèche la glycémie. Derrière un pic, il y a toujours une chute : résultat, quelques heures plus tard, vous aurez encore plus envie de sucre (le sucre appelle le sucre) et vous subirez une baisse d’énergie, voire un brouillard cérébral, ainsi qu’une furieuse envie de grignoter.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *