Spread the love


Vous complexez à cause de votre ventre et, en dépit de vos efforts pour perdre du poids, quelques bourrelets vous empêchent encore de porter vos vêtements préférés ? La cryolipolyse est peut-être une bonne alternative pour vous. En quoi consiste-t-elle ? Est-elle vraiment efficace pour perdre du ventre ? Quels sont les effets secondaires potentiels ? Réponses du Dr Laurence Netter, dermatologue esthétique et médicale & enseignante au sein du DIU de dermatologie esthétique de l’hôpital Saint-Louis (Paris).

Définition : qu’est-ce que la cryolipolyse ?

Avant toute chose, sachez que l’excès de graisse abdominale est généralement lié à un apport calorique trop important, à une mauvaise alimentation, à une mauvaise hygiène de vie (sédentarité, stress, tabac, alcool, etc.), à des variations hormonales ou encore à la loterie de la génétique. Malheureusement, elle est très difficile à déloger et perdure dans le temps.

Lorsque les ajustements alimentaires et l’activité physique ne sont plus suffisants pour éliminer la graisse de la ceinture abdominale, on peut opter pour une alternative moins invasive que la liposuccion : le traitement par cryolipolyse.

Il s’agit d’une technique médicale qui permet d’éliminer la graisse sous-cutanée récalcitrante de manière non-chirurgicale : on utilise le froid, combiné à la pression, pour détruire les cellules graisseuses de façon définitive, indique le Dr Netter.

Et d’expliquer : « On expose les cellules graisseuses à des températures relativement froides (4 °C) grâce à une machine dédiée que l’on appose sur le ventre des patient(e)s. Un applicateur aspire le bourrelet et refroidit les cellules graisseuses (adipocytes), ce qui entraîne leur cristallisation et leur autodestruction naturelle ».

Comme indiqué ci-dessus, la cryolipolyse est considérée comme une procédure sûre, non invasive et sans temps de récupération significatif. Mais, comme le souligne la dermatologue, elle doit être réalisée – ou du moins supervisée en temps réel par un(e) médecin expérimenté(e) (source 1). Par ailleurs, il faut s’assurer que les machines utilisées soient homologuées et bénéficient d’un marquage CE. L’une des plus efficaces, selon le Dr Netter : Coolsculpting®, qui a notamment reçu un agrément de la Food and Drug Administration (FDA).

À noter : cette technique permet de perdre du ventre, mais aussi du dos, de l’intérieur des cuisses, de l’intérieur des bras, des plis sous-fessiers, du double-menton, etc.

Quelle différence avec la cryothérapie pour perdre du ventre ?

La cryothérapie et la cryolipolyse sont deux procédures distinctes qui impliquent toutes deux l’utilisation du froid, mais ont des objectifs et des applications différentes, insiste la dermatologue. Vous l’aurez compris, la cryolipolyse permet de traiter des bourrelets graisseux localisés. La cryothérapie, elle, consiste à exposer tout son corps, ou une partie spécifique de son corps, à des températures extrêmement basses pendant une courte période. Elle est généralement utilisée pour favoriser la récupération musculaire, pour soulager la douleur, réduire l’inflammation, accélérer la guérison de blessures ou améliorer les performances sportives.

Est-ce que la cryolipolyse sculpte ou fait perdre du poids ?

La cryolipolyse n’est pas conçue pour maigrir, mais pour détruire les dépôts de graisse localisés dans certaines parties du corps. Les séances permettent d’éliminer une quantité significative de graisses au niveau du ventre, mais pas d’induire une perte de poids globale, exactement comme la liposuccion !

Autrement dit, la cryolipolyse n’est pas une solution miracle pour perdre du poids : elle vise uniquement les graisses sous-cutanées localisées dans un but esthétique, et ne permet pas de vaincre un surpoids ou une obésité, insiste la dermatologue. 

Et d’ajouter : « Cette technique n’est vraiment efficace qu’à condition d’adopter une bonne hygiène de vie, combinée à une alimentation équilibrée et à une activité physique adaptées ». Le cas échéant, n’imaginez pas obtenir un ventre plat.

À qui s’adresse cette technique pour affiner son ventre ?

La cryolipolyse est indiquée aux personnes qui, sans être en surpoids ou en obésité, souhaitent se débarrasser de bourrelets disgracieux au niveau du ventre, une zone souvent affublée de nombreux surnoms : “petite bouée”, “bedaine”, “brioche”. « Pour savoir si vous êtres, ou non, un(e) bon(ne) candidat(e), essayez de pincer votre bourrelet dans votre main. Si vous n’y arrivez pas, c’est qu’il s’agit de graisse intra-péritonéale : la cryolipolyse ne sera pas efficace », souligne la dermatologue. 

Les contre-indications avant une séance de cryolipolyse du ventre :

  • une allergie ou une hypersensibilité au froid ;
  • une urticaire au froid ;
  • une cryoglobulinémie ;
  • une maladie des agglutinines froides (AF) ; 
  • une plaie ouverte ou infectée, une inflammation récente
  • une grossesse ou un allaitement ;
  • une hernie ou des antécédents de hernie.

Des précautions doivent aussi être prises dans certains cas :

  • diabète ;
  • coagulopathie ou prise d’anticoagulants ;
  • chirurgie récente ou cicatrice récente au niveau du ventre. 

Et quoi qu’il en soit, il est indispensable de bénéficier d’une première consultation médicale

Comment se déroulent les séances de cryolipolyse « spéciale ventre plat » ?

La première séance de cryolipolyse est forcément précédée d’une consultation avec un(e) dermatologue, qui permet de prendre connaissance de vos antécédents médicaux et de vos objectifs. 

Le jour de la séance, la zone à traiter sera nettoyée, puis on réalisera des photos pour mieux examiner l’avant / après intervention. Votre peau sera protégée à l’aide d’un gel spécial, puis l’applicateur sera positionné sur votre ventre pour que son système de refroidissement contrôlé puisse cibler les cellules graisseuses.

« Concrètement, l’applicateur crée un vide qui aspire doucement la peau et les tissus graisseux dans une cupule. La zone est ensuite progressivement refroidie à environ 4 °C pendant plus de trente minutes. Vous pourrez ressentir une sensation de froid intense au début, qui s’estompera à mesure que la zone s’engourdit », détaille le Dr Netter. Une fois l’applicateur retiré, vous bénéficierez d’un massage spécifique du ventre pour casser les travées fibreuses qui séparent les adipocytes. Puis, le temps venu, vous pourrez reprendre vos activités quotidiennes sans temps de récupération particulier.

En cas de doute, n’hésitez pas à demander conseil à l’équipe qui vous a pris en charge ! Les premiers résultats sont visibles au bout de quatre à six semaines, car les cellules sont endommagées sont éliminées progressivement. Les résultats définitifs ne sont visibles qu’au bout de deux à trois mois, estime la spécialiste. 

Quels peuvent être les effets secondaires ? Est-ce que la graisse abdominale revient après une séance ?

« La cryolipolyse est considérée comme une procédure sûre. Mais comme toute intervention, elle peut entraîner certains effets secondaires temporaires », prévient le Dr Netter :

  • Pendant la séance, vous pouvez ressentir une sensation de froid intense au niveau du ventre, suivie d’un engourdissement et d’un tiraillement. Après la séance, vous pouvez aussi ressentir une sensibilité, des picotements ou des douleurs. Elles sont généralement temporaires et disparaissent progressivement.
  • Un léger gonflement peut se manifester dans la zone traitée, mais il se résorbe rapidement.
  • La peau peut aussi présenter une rougeur temporaire immédiatement après la séance. Des ecchymoses légères peuvent également survenir, mais elles s’estompent elles aussi rapidement.

Dans de très rares cas, lorsque les machines sont mal utilisées, des effets secondaires plus graves peuvent survenir, comme des brûlures, des cloques, des changements de pigmentation ou une augmentation de la douleur. « Dans moins de 0,03 % des cas, on constate aussi une hyperplasie adipeuse paradoxale, indique le Dr Netter. Cela se traduit par l’apparition d’un tissu graisseux excédentaire, plusieurs mois après la séance. Très handicapante et décevante, elle est malheureusement irréversible. mais eut être traitée par lipoaspiration. »

Résultats : est-ce que la cryolipolyse est vraiment efficace pour maigrir du ventre ? Combien de séances sont nécessaires ?

Les effets de la cryolipolyse sont avérés, mais peuvent varier d’une personne à une autre. Les attentes doivent être réalistes : une séance suffit généralement a obtenir de bons résultats, mais certaines personnes auront besoin de plusieurs séances si le bourrelet de leur ventre est important. « La perte attendue est de 30 à 40 % du bourrelet graisseux au bout de deux mois, aussi bien chez les hommes que chez les femmes », souligne la dermatologue.

Tarif et remboursement : quel est le prix d’une séance de cryolipolyse ciblée sur le ventre ?

Les séances de cryolipolyse ne sont pas prises en charge par la Sécurité sociale… Et leur prix est généralement élevé. « Il faut être très méfiant(e) lorsque l’on trouve des séances à 50, 100, ou même 200 euros, alerte la Dr Netter. Les prix avoisinent généralement les 500 euros ».

Leave a Reply

Your email address will not be published.