Spread the love


Le monde de la musique pleure la « Queen of Rock’n’roll ». Anna Mae Bullock de son vrai nom est décédée en Suisse où elle résidait avec son mari Erwin Bach. Selon un communiqué publié par son équipe sur le compte Instagram de la chanteuse, elle est morte paisiblement des suites d’une longue maladie. Mais de quoi souffrait-elle ?

Une hypertension et une insuffisance rénale

Tina Turner souffrait depuis des années d’une insuffisance rénale – les reins ne peuvent alors plus jouer leur rôle de filtre -, causée par une hypertension artérielle. Malheureusement, la chanteuse américaine avait avoué dans un témoignage à l’occasion de la journée internationale du rein qu’elle s’était mise « en grand danger en refusant d’accepter la réalité que j’avais besoin de médicaments quotidiens pour le reste de ma vie » (source 1). « Je m’en moquais bien. Je ne me souviens pas d’avoir jamais reçu d’explication sur ce que signifie l’hypertension artérielle ou sur la façon dont elle affecte le corps. Par conséquent, je n’ai pas vraiment essayé de la contrôler », avait-elle continué.

Après des années sans prendre correctement en charge sa maladie, Tina Turner a subi un AVC, puis ses reins ont commencé à moins bien fonctionner : c’était le début de son insuffisance rénale. Même face à ce grave état de santé, la chanteuse ne souhaitait pas être soignée avec des médicaments conventionnels, et s’est tournée vers l’homéopathie pour traiter son hypertension.

Je ne savais pas qu’une hypertension non contrôlée aggraverait ma maladie rénale et que je tuerais mes reins en renonçant à contrôler ma tension artérielle. Je n’aurais jamais remplacé mes médicaments par les alternatives homéopathiques si j’avais eu une idée de l’enjeu pour moi, avait-elle témoigné.

Malheureusement, en 2017, ses reins ne fonctionnaient plus qu’à « 20 % ». À ce stade d’insuffisance rénale terminale, deux options : la dialyse ou la greffe de rein. Face au risque de décès et après des mois de dialyse, son mari Erwin Bach s’est porté volontaire pour lui donner un de ses reins, sauvant la vie de sa femme, même si « certains problèmes ne sont toujours pas tout à fait résolus », avait avoué Tina Turner.

Une pluie d’hommages

De nombreux hommages ont suivi la disparition de l’interprète de « What’s Love Got To Do With It ». Le chanteur des Rolling Stones Mick Jagger pleure son amie « tellement talentueuse, chaleureuse, drôle et généreuse ». Pour la chanteuse Mariah Carey, « les termes « légendaire », « icône », « diva », et « superstar » sont souvent utilisés à tort et à travers, pourtant Tina Turner les incarne tous et tant d’autres ». Même la NASA, l’agence spatiale américaine lui a rendu hommage : « La légende de la musique Tina Turner a brillé sur scène et dans des millions de cœurs en tant que reine du rock’n’roll. Son héritage vivra pour toujours parmi les étoiles ».

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *