Spread the love


Boxe féminine bienfaits : Pourquoi faire de la boxe quand on est une femme ?

Rappelons tout d’abord que la boxe anglaise a été l’apanage des hommes jusqu’à la fin du XXè siècle. Ça n’est qu’en 1997 que la pratique en compétition s’est ouverte aux femmes, et seulement en 2012 que la boxe féminine est devenue une discipline Olympique. C’est une bonne chose, car ce sport est une mine de bienfaits, aussi bien physique que mental,  pour les femmes.

Coordination, réflexes, équilibre, renforcement musculaire, mobilité, force et puissance : tous les bienfaits physiques de la boxe sur le corps des femmes se répercutent ensuite sur leur mental” résume Louison Delsuquet. Être forte sur le ring, c’est être forte dans la vie ! 

La boxe est un véritable sport exutoire, particulièrement salvateur pour les femmes, dont la société attend plutôt le calme et la réserve.

Les femmes jonglent souvent avec un quotidien très rempli, compilant vie familiale et vie professionnelle. C’est la fameuse charge mentale dont on parle tant. La boxe permet d’extérioriser et de vider son mental sur le ring : c’est très précieux! Louison Delsuquet, coach de boxe et cheffe de projet logistique pour Paris 2024.

Elle enseigne également la persévérance et la résilience en poussant à s’améliorer continuellement et à surmonter les défis.
En cela, ce sport de combat contribue à s’affirmer, à sortir de sa zone de confort et à dépasser ses limites. “Il renforce considérablement la notion de confiance en soi” souligne Louison Delsuquet. 
Enfin, même si ça n’est pas son but principal puisque la boxe n’est pas un sport de self-défense, il aide les femmes à se sentir plus fortes et moins vulnérables au quotidien. 

Côté santé, la boxe est un excellent exercice cardiovasculaire qui améliore la santé cardiaque des femmes qui sont largement touchées par les pathologies cardiovasculaires. Rappelons en effet que les premières causes de mortalité féminine est l’accident vasculaire cérébral (AVC) et l’infarctus du myocarde. 

Thaï, anglaise, française : Quel type de cours de boxe pour les femmes ?

Il n’y a pas un type de boxe qui soit mieux adapté aux femmes que les autres. Le meilleur type de boxe dépend des préférences personnelles et des objectifs de chacune.
Celles qui recherchent une forme d’entraînement qui inclut tout le corps et une variété de techniques, peuvent être attirées par la boxe thaï (Muay Thaï) ou la boxe française (savate). Pour celles qui recherchent une intensité cardiovasculaire élevée avec un focus sur les poings, la boxe anglaise est idéale. 

La fédération française de boxe propose également une discipline appelée aéroboxe, qui mêle les techniques de boxe et celles du fitness, et qui se pratique en musique et sans adversaire. “C’est une discipline qui est très féminisée et qui peut être une porte d’entrée à la boxe pour celles qui n’osent pas tout de suite monter sur un ring” indique la coach. 

Cardio : Est-ce que la boxe affine ?

Comme expliqué précédemment, la boxe est un sport cardio, qui sollicite de façon très intense le système cardiovasculaire et qui engendre une dépense de calories très élevée. 
“La boxe contribue par ailleurs à renforcer la masse musculaire, et donc à augmenter le métabolisme : plus on est musclé, plus on brule de calories au quotidien, même au repos” rappelle Louison Delsuquet. 
La pratique régulière de la boxe permet donc d’augmenter ses dépenses caloriques quotidiennes et d’augmenter sa masse musculaire donc de sculpter sa silhouette. “Même si l’on ne perd pas forcément du poids, car le muscle pèse plus lourd que la graisse, le corps est tonifié et la silhouette s’affine” confirme la coach. 

Femme : Comment choisir son gant de boxe ?

Les gants de boxe servent à protéger les mains, les doigts et les poignets lors de la frappe, qu’elle soit sur un sac ou sur adversaire. 

Il existe 6 tailles différentes de gants pour les adultes (6, 8, 10, 12 et 14 oz) et deux supplémentaires pour les enfants (4 et 5). Plus la taille augmente, plus ils sont lourds car le rembourrage est plus important.

En compétition, le poids des gants est réglementé en fonction du poids des boxeurs. Pour une pratique loisir, on va tenir compte du poids de la pratiquante mais surtout du confort et de l’amorti produits par le rembourrage. Pour cette raison, j’ai tendance à conseiller du 12 pour les femmes qui débutent. Louison Delsuquet

Il existe ensuite une grande variété de types de gants, en fonction de leur rembourrage, de leur matière et de leur système d’attache. Lorsque l’on débute, il n’est pas utile de prendre des gants trop onéreux : le principal est de se sentir bien dedans. 

Sport de combat : Quelle est la boxe la plus facile ?

La boxe anglaise, qui se concentre sur les coups de poing, est généralement considérée comme la forme de boxe la plus accessible et la plus facile pour les débutants. Sa focalisation sur les poing, l’apprentissage des techniques de base, et la large disponibilité des cours en font un excellent point de départ pour ceux qui souhaitent entrer dans le monde de la boxe. Une fois que les bases de la boxe anglaise sont maîtrisées, il est possible de passer à des formes plus complexes comme la boxe thaï ou la boxe française si l’on souhaite diversifier ses compétences.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *