Spread the love


Le kyste sébacé est fréquent sur les peaux grasses ! Il est lié à une obstruction des glandes sébacées qui produisent le sébum. Ce bouton sans gravité  peut générer des complexes d’ordre esthétique, surtout lorsqu’il est localisé sur le visage. Mais pas touche ! Vous ne devez pas percer un kyste sébacé. 

Définition : qu’est-ce qu’un kyste sébacé ?

Le kyste sébacé ressemble à un bouton ferme rempli d’une matière blanchâtre visible en transparence. Il se forme au niveau de la glande sébacée. La formation du kyste est causée par une obstruction des glandes sébacées qui produisent le sébum. Cela entraîne un excès de sébum sous la peau.

Les peaux grasses/séborrhéiques (et notamment les peaux acnéiques) sont les plus à risque de kystes sébacés. L’épilation au rasoir ou à la cire est aussi un facteur favorisant. 

Le kyste sébacé apparaît le plus souvent sur des zones à forte production de sébum comme le cuir chevelu, le visage (notamment au niveau de la zone t), la nuque, les épaules, le haut du dos, le poitrine ou encore le pubis

Le kyste sébacé peut-il partir tout seul ? Est-ce dangereux de le percer ?

Habituellement, le kyste sébacé n’est pas douloureux et disparaît naturellement quelques jours après son apparition. Il est juste inesthétique.

Il est contre-indiqué  de manipuler ou de tenter de percer un kyste sébacé car cela peut l’infecter et également laisser une cicatrice. 

Est-ce que le kyste sébacé est cancéreux ?

Un kyste sébacé n’est pas un cancer et ne le deviendra jamais. Le kyste sébacé est une tumeur bénigne constituée majoritairement de sébum. C’est la tumeur bénigne la plus fréquente.

Symptômes : comment reconnaître un kyste sébacé ?

Le kyste sébacé correspond à un bouton (qui peut aller jusqu’à 5 cm de diamètre). Il est indolore et de consistance ferme (la peau peut tirer). Il est rempli d’une substance blanche à jaunâtre

Lorsque le kyste est infecté, il devient chaud, rouge et douloureux. Du pus peut en sortir par pression ou en cas de frottement (kyste purulent). 

Généralement, le kyste sébacé disparaît spontanément en quelques jours. En cas d’infection, des soins spécifiques peuvent être nécessaires. 

Le diagnostic du kyste sébacé peut être confirmé par un simple examen clinique du médecin. 

Quelles sont les causes du kyste sébacé ?

Le kyste sébacé est la conséquence d’une obstruction de la glande sébacée qui engendre une accumulation de sébum sous la peau.

 La glande sébacée est située sous la surface de l’épiderme à la base des poils et elle sécrète un  liquide gras qu’on appelle le sébum. Le sébum a pour rôle de lubrifier et de protéger la peau. 

Certains facteurs expliquent ce phénomène. 

Pourquoi j’ai des kystes sébacés ?

Les facteurs de risque du kyste sébacé sont : 

  • Le fait d’avoir la peau grasse. Ainsi les personnes qui présentent des maladies comme l’acné ou la dermite séborrhéique sont touchées par le kyste sébacé ; 
  • L’épilation au rasoir ou à la cire
  • L’exposition solaire
  • Un coup, une blessure ou une brûlure

Comment éviter l’apparition des kystes sébacés ?

Voici quelques conseils afin d’éviter l’apparition des kystes sébacés : 

  • Avoir une bonne hygiène de la peau avec des produits adaptés. En cas de peaux grasses, utiliser des savons adaptés ; 
  • Traiter les maladies de peau comme l’acné ou la dermite séborrhéique ; 
  • Faire des soins pour traiter la peau grasse (masque à l’argile par exemple) ; 
  • Éviter les produits gras (comme les crèmes très grasses ou les huiles) sur la peau ; 
  • Éviter l’épilation au rasoir ou à la cire. Préférerl’épilation définitive au laser
  • Éviter l’exposition solaire ; 
  • Ne pas fumer ; 
  • Éviter les aliments gras et sucrés. Adopter un régime équilibré ; 
  • Préférer les vêtements amples et en coton. Éviter les matières synthétiques et les vêtements serrés. 

Traitements : comment se débarrasser d’un kyste sébacé ?

Dans la grande majorité des cas, le kyste sébacé disparaît spontanément dans les jours qui suivent son apparition. Aucun soin n’est nécessaire. Il est strictement déconseiller de manipuler ou de tenter de percer le kyste sébacé au risque de l’infecter ou qu’il laisse une cicatrice inesthétique. 

Comment soigner un kyste inflammatoire ?

Néanmoins, il arrive que le kyste sébacé s’infecte. Dans ce cas, des signes d’inflammation sont présents : douleur, chaleur, rougeur… Il convient alors de réaliser deux fois par jour un soin comme suit : 

  • Dans un premier temps, lavez vos mains
  • Appliquez ensuite une compresse imbibée de Dakin sur la zone concernée. Cela va améliorer la circulation sanguine et ramollir la peau afin de faciliter l’excrétion du sébum. 
  • Posez ensuite une compresse chaude quelques minutes.
  • Lavez-vous à nouveau les mais après avoir manipuler le kyste. 

En cas de fièvre ou de gonflement de ganglions, mieux vaut consulter un médecin afin d’obtenir une crème antibiotique. Plus rarement, un traitement antibiotique par voie générale peut être prescrit par le médecin  pour une durée allant de 5 à 7 jours.

Parfois une exérèse par chirurgie nécessaire

Le médecin dermatologue peut décider d’inciser le kyste cutané afin de drainer le pus. Il peut aussi envisager l’exérèse par chirurgie du kyste. Cette intervention légère est réalisée sous anesthésie locale. Elle consiste à extraire la masse bénigne puis à refermer la plaie. Il existe un risque de réapparition du kyste sébacé au même endroit. La prise en charge sera alors la même. 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *