Spread the love


Après le mois sans tabac (en novembre) et  le mois sans alcool (en janvier), voici un nouveau défi à relever pour votre santé : « Juin sans sucres ajoutés » ! Organisé pour la deuxième année consécutive par l’association  SOS hépatites et maladies du foie, ce défi consiste à réduire pendant un mois sa consommation de sucres ajoutés voire, pour les plus téméraires, à tenter de la supprimer totalement.

« S’interroger pendant un mois sur sa propre consommation de sucres permet à la fois d’en prendre conscience et de mieux la réguler. C’est ainsi que, à l’issue de la première édition du défi, 88 % des participants déclaraient avoir réduit, en partie ou totalement, leur consommation de sucres ajoutés. Et 6 mois plus tard, 45 % d’entre eux continuaient à en consommer beaucoup moins qu’auparavant » souligne l’association. »

Objectif :  réduire progressivement sa consommation de sucre

Plusieurs niveaux de participation au défi sont possibles, du simple “Sympathisant”, curieux d’essayer, à l’“Ambassadeur”, motivé pour faire vivre le défi avec un groupe d’amis ou dans son entreprise. Il suffit de s’inscrire directement sur le site du défi.

Par quoi commencer pour réduire sa consommation de sucres ajoutés ? On peut supprimer sa consommation de boissons sucrées (soda, mais aussi jus de fruits 100 % naturels), associées à un risque plus élevé de diabète de type 2. Diminuer la quantité de sucre dans son café, son yaourt, préparer des compotes maison sans ajouter de sucre sont d’autres petits gestes utiles.

« En cuisinant soi-même, on évite aussi les sucres cachés dans le plat ou la sauce tomate achetés dans le commerce. Si l’on prépare un dessert, on remplacera avantageusement le sucre par une moindre quantité de rapadura (sucre de canne complet), de miel ou de sirop d’agave, plus intéressants pour leur qualité nutritionnelle » précise Julie Chatté, diététicienne-nutritionniste au relais thalasso de l’île de Ré.

Apprenez à dénicher les sucres cachés

Un moyen facile de démasquer les sucres cachés et de faire ses courses au supermarché avec une appli type Yuka, pour choisir les produits sans sucres ajoutés. Mais apprenez aussi à décrypter les étiquettes :

  • « Sans sucre » ou « zéro sucre » : cela correspond à un maximum de 0,5 g de saccharose pour 100 g ou 100 ml de boisson, mais d’autres glucides peuvent être présents, comme ceux que l’on trouve dans la farine, par exemple.
  • « Allégé en sucre » ou « light » : cela signifie que le produit est allégé d’au moins 30 % (en sucres, en graisses ou en calories) par rapport à un produit standard identique.
  • « A faible teneur en sucre«  : cela signifie que le produit contient au maximum 5 g de sucre pour 100 g ou 100 ml.
  • Si le produit ne comporte pas la mention « sans sucres ajoutés », cela signifie qu’il contient toujours des sucres ajoutés.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *