Spread the love


On entend beaucoup parler des compléments alimentaires riches en collagène. Mais saviez-vous que l’alimentation est déjà une très bonne source pour fabriquer naturellement cette protéine ? Une diététicienne rappelle auprès du New York Post les 12 aliments qui peuvent vous aider à faire le plein de collagène, naturellement.

Pour rappel, comme le souligne l’Inserm : « Le collagène est la protéine la plus abondante du corps humain. Il s’agit du composé majoritaire des tissus conjonctifs dont la peau, les os, les ligaments, les tendons et le cartilage. Le collagène est caractérisé par une structure particulière en triple hélice, à l’origine des propriétés mécaniques spécifiques de ces tissus (élasticité, robustesse…). » Il permet à tous nos tissus d’avoir de l’élasticité, et c’est d’ailleurs pour ça qu’il est prisé pour son effet « anti-âge », car il redonne un effet élastique à la peau. En vieillissant, on en produit moins, les UV ont aussi un effet délétère sur notre production de collagène.

Les aliments les plus utiles pour le collagène

Lauren Manakar, diététicienne, a écrit un article pour Health, repris par le New York Post, listant les douze aliments les plus riches en collagène. Certains en sont des sources directes et d’autres indirectes.

Les aliments qui contiennent du collagène :

  1. Les os d’animaux : elle conseille de les faire mijoter dans l’eau pour rendre le collagène plus facilement absorbable par l’organisme.
  2. Le poisson : dans les écailles, on trouve du collagène. On en trouve aussi dans la chair du poisson et dans les crustacés, on appelle ça le « collagène marin » (de type 1), qui est connu pour ses bienfaits sur les tendons, la peau, les os ou encore les tissus.
  3. Le boeuf est une source de collagène, de type 1 et de type 2. Plus la viande est proche de l’os, plus elle en contient.
  4. Le poulet contient du collagène de type 2, on lui reconnaît des bienfaits pour les problèmes d’articulations.
  5. La couenne de porc est riche en collagène.

Les aliments qui aident à fabriquer le collagène :

  1. Les fruits, notamment les agrumes et les baies sont une source indirecte de collagène, grâce à la vitamine C qu’ils contiennent et qui aide l’organisme à synthétiser le collagène.
  2. Les blancs d’oeuf sont eux aussi une source indirecte, grâce à la proline, dont le corps a besoin pour produire du collagène.
  3. L’ail contient du soufre, il aide le collagène à ne pas se dégrader dans l’organisme, rappelle la diététicienne.
  4. Les produits laitiers contiennent eux aussi de la proline, et de la glycine qui aident à produire le collagène.
  5. Les noix de cajoux, parce qu’elles ont l’avantage de contenir du cuivre et de l’élastine.
  6. Les huîtres, parce qu’elles contiennent du zinc, dont le corps a besoin pour fabriquer son collagène. Par ailleurs, il est très bon pour aider la peau à cicatriser.

Sources : NYPost, Inserm

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *