Spread the love


Toutes les peaux n’ont pas les mêmes besoins en matière de protection solaire. Les peaux claires sont plus fragiles que les peaux plus foncées. « Cependant, la crème solaire idéale est une crème écran total IP 50 à partir du moment où l’on s’expose au soleil » introduit le Dr Isabelle Rousseaux. Si psychologiquement, vous n’arrivez pas à acheter de la crème écran total, une crème IP 30 vous protège aussi correctement. « La crème solaire IP 50 arrête 98% des rayons solaires, la IP 30 arrête 95-96% des rayons solaires. Mieux vaut appliquer correctement en bonne quantité de la crème solaire indice 30 que rechigner à mettre de la crème indice 30 », explique le Dr Rousseaux. Celle-ci insiste sur le fait que la crème solaire doit être appliquée pas seulement lors des vacances au soleil, au bord de la plage par exemple, mais aussi dès que vous faites une activité sportive en extérieur (tennis, vélo, footing…). « Une étude menée par le SNDV a montré que 75% des Français ne se protègent pas dans ces cas-là », indique-t-elle.

Une crème solaire à filtres si vous n’avez pas la peau fragile

La plupart des crèmes solaires commercialisées sont des crèmes à base de filtres solaires. « Elles contiennent des composés qui absorbent les UV », explique le Dr Rousseaux. Celle-ci précise pour que ces crèmes soient efficaces, il faut qu’elles soient appliquées sur la peau au moins 20mn avant l’exposition au soleil afin de ne pas avoir de coups de soleil. « Les crèmes solaires à base de minéraux n’absorbent pas les rayons du soleil mais elles les réfléchissent », informe la dermatologue qui précise que ces crèmes sont souvent épaisses et laissent un film blanchâtre sur la peau. Sa recommandation : les crèmes solaires à filtres conviennent aux personnes n’ayant pas la peau fragile. Pour les enfants et les adultes avec une peau sensible (qui ont de l’eczéma notamment), les minéraux sont souvent mieux supportés.

Une crème solaire en crème ou en spray

La protection solaire est équivalente quelle que soit la galénique de crème solaire. Le Dr Rousseaux privilégie les crèmes solaires en crème ou en spray, surtout pour le visage. « Celles à base d’huile sont à choisir pour la plage », indique-t-elle. Elle recommande l’utilisation de lotion en spray pour les personnes qui ont besoin de protéger un cuir chevelu dégarni ou pour mettre lors de séances de sport en extérieur car c’est facile à avoir dans la poche et à appliquer facilement. « Cela rafraîchit en plus un peu le visage », souligne-t-elle.

Pourquoi il faut éviter la crème solaire bio

« Même si je suis écolo et que je mange bio, je ne privilégie pas une crème solaire bio car aujourd’hui les crèmes solaires bio n’offrent pas la même protection que les crèmes non bio », nous confie le Dr Rousseaux. Celle-ci explique que la chimie est nécessaire car les filtres protecteurs en sont issus et que l’essentiel est que les perturbateurs endocriniens soient aujourd’hui interdits dans les soins de protection solaire. « Il vaut mieux une crème non bio que d’avoir un cancer de la peau et manger des aliments bio », conseille-t-elle.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *