Spread the love


Les adultes ont 32 dents : 16 en haut, 16 en bas. Dans le détail, notre bouche renferme 8 incisives, 4 canines, 8 prémolaires et 12 molaires qui servent à couper, déchiqueter, écraser et broyer les aliments que nous mangeons au quotidien.

Chaque dent se compose elle-même de plusieurs « matériaux » : le plus superficiel est l’émail (c’est le tissu le plus dur de l’organisme) qui protège la dentine (un tissu minéral poreux), elle-même en « bouclier » de la pulpe (qui contient des nerfs, des vaisseaux lymphatiques, des veines et des artères) et de la racine (la partie de la dent située dans l’os).

En cas d’hygiène bucco-dentaire insuffisante, attention à l’érosion dentaire !

Nos dents sont bordées par nos gencives (ce sont des tissus mous et roses, qui adhèrent aux os et les protègent) et plantées dans nos os alvéolaires (qui font corps avec nos os maxillaires et mandibulaires).

Oui mais voilà : si on n’en prend pas soin, nos dents se dégradent progressivement et peuvent même en arriver à se déchausser. Ainsi, l’émail n’est pas un tissu qui se renouvelle. En cas d’hygiène bucco-dentaire insuffisante, il est attaqué en permanence par des bactéries produisant des substances acides, et finit par disparaître – on parle d’érosion dentaire.

Deux réflexes pour bien protéger ses dents

Comment protéger ses dents ? Interrogé par nos confrères de The Conversation, le Pr. Samer Zaky (qui est dentiste à la University of Pittsburgh School of Dental Medicine – aux États-Unis) liste deux conseils qui relèvent finalement du bon sens. Primo, se brosser les dents régulièrement et soigneusement : les chirurgiens-dentistes recommandent aujourd’hui au moins 2 brossages par jour, durant 2 minutes.

Deuzio, faire régulièrement des check-up chez son dentiste. Si vos dents sont en bonne santé, une consultation tous les 6 à 12 mois est conseillée. Pour les femmes enceintes et les personnes ayant une fragilité dentaire (diabétiques, malades cardiovasculaires…), une consultation tous les 6 mois sera potentiellement nécessaire.

Sources : UFSBD et The Conversation

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *