Spread the love


« Il y a près d’un an, on m’a diagnostiqué un cancer incurable de l’intestin, et la principale émotion que je ressens est la culpabilité. » C’est ainsi que Robert Fisk, journaliste pour le site britannique Express Online, décrit ses émotions au sujet de sa maladie. « Si j’avais été plus attentif aux symptômes possibles, ma famille et mes amis n’auraient pas eu à se préparer au fait que seulement 11 % des personnes dans ma situation survivent plus de cinq ans. » 

Le journaliste a pris la parole pour mettre en garde les lecteurs. Certains signes doivent nous alerter. Qu’il s’agisse d’un cancer ou d’une autre maladie, ils doivent être pris en charge les plus rapidement possible pour augmenter les chances de guérison. « Quel que soit le problème, plus vite vous en parlerez, plus vite vous pourrez être soigné », indique-t-il.  

Une fatigue extrême 

Robert Fisk était convaincu que sa fatigue extrême était liée à une alimentation pas assez riche en nutriments essentiels. Il n’arrivait pas à comprendre les raisons de son épuisement.

La fatigue est un symptôme commun dans notre société multitâches, mais le journaliste rappelle que si le niveau de fatigue est beaucoup plus élevé que d’habitude, consulter un médecin devient indispensable. 

Un mal de dos 

Ayant déjà souffert de mal de dos, Robert Fisk n’a pas été étonné de ressentir une légère douleur aux lombaires lorsqu’il s’asseyait dans sa voiture ou à son bureau.

Plus tard, une fois le diagnostic posé et la première séance de chimiothérapie commencée, la douleur à disparu. Avec le recul, il associe cette douleur à la présence de la tumeur.  

Du sang dans les selles 

C’est l’un des symptômes les plus parlants de la présence d’une maladie au niveau de l’intestin : du sang dans les selles. Si vous remarquez une teinte rougeâtre sur le papier hygiénique lorsque vous allez aux toilettes, consultez dès que possible. 

« J’ai été naïvement rassuré lorsque j’étais à l’hôpital pour une méningite, car ils ont testé plusieurs échantillons de selles pour diverses infections et n’ont jamais mentionné la présence de sang », raconte-t-il. Un simple test à domicile effectué quelques semaines plus tard a révélé la présence de sang dans ses selles, ce qui a permis de diagnostiquer le cancer.  

Des douleurs lancinantes aux toilettes 

Le fait que les douleurs lancinantes aux toilettes disparaissent aussi vite qu’elles étaient apparues a conduit Robert Fisk à sous-évaluer le problème. Pourtant, explique-t-il, même si la douleur n’est pas constante, « la raison est toujours présente en vous, et la meilleure façon de commencer le traitement est d’en parler à votre médecin. » 

Une perte de poids extrême 

Après avoir séjourné à l’hôpital pour soigner une méningite, le journaliste était ravi d’avoir perdu une douzaine de kilos en deux semaines. Son médecin généraliste n’était pas du même avis et lui a rappelé qu’une telle perte de poids n’était pas saine. Une fois de plus, la prudence est de mise : « Si vous constatez que vous perdez rapidement du poids et que vous n’avez aucune explication, prenez rendez-vous avec un médecin. » 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *