Spread the love


Florent Pagny a décidé de médiatiser son combat contre le cancer. En janvier 2022, le chanteur a mis en ligne sur les réseaux sociaux une vidéo annonçant sa maladie. Dans son autobiographie intitulée “Pagny par Florent” (aux éditions Fayard, avril 2023), il livre les contours de sa bataille et les raisons pour lesquelles il a décidé d’informer le public de son état de santé. “J’ai suivi mon instinct ainsi qu’un certain sens pratique en rendant public ce qui m’arrivait. J’ai pensé que le moyen le plus direct d’expliquer aux personnes qui avaient acheté leur billet pour les quarante concerts restants que ne pouvais pas honorer mes dates était de leur dire franchement les choses […] Instagram aura servi à ça. Révéler ce coup du sort. Puis donner des nouvelles rassurantes en cours de route”.

Les premiers extraits de ses confidences ont été publiés par le Journal du dimanche. Florent Pagny dévoile les conséquences de la chimiothérapie et les lourds effets secondaires : “Je me suis vite retrouvé gris-vert, sans plus un poil sur le visage. Bien sûr, je ressentais les effets secondaires des thérapies, la chimio tous les vingt et un jours et la radiothérapie dont je subissais les rayons chaque après-midi entre les séances de chimio. C’est vrai que les effets secondaires étaient difficiles à supporter. Nausées non-stop, et ton œsophage qui devient si sensible que tu souffres le long du trajet de chaque aliment. C’est très chiant, affirmons-le, mais pas insurmontable”.

“Je reçois l’uppercut”

Le chanteur revient également sur le jour qui a tout changé, celui où il a appris qu’il souffrait d’un cancer alors qu’il enregistrait The Voice : “Lorsque l’information tombe je suis assommé. Je me prends une claque qui me fout en l’air avant de me plaquer au sol, la gorge si serrée que j’ai du mal à respirer. La terre s’effondre”. Et de compléter : “Seul dans ma loge, je reçois l’uppercut. Je ne prends pas le temps de l’encaisser. Je raccroche. Dix secondes plus tard, je pousse la porte de la loge et me dirige vers le plateau”.

L’annonce de cette maladie a profondément transformé le chanteur : “Cette maladie m’a emmené ailleurs, m’a forcé à remettre en question mes fondamentaux à me battre pour ma peau à me reconstruire. Je me suis construit jusqu’à mes 60 ans maintenant je me reconstruis et ça me donne tellement de force”.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *