Spread the love


Cette histoire se déroule dans les célèbres restaurants “kaitenzushi”, également appelés “sushi tournant”, où les plats défilent sur des tapis roulants. Les clients choisissent les assiettes qui leur plaisent et paient à la fin en fonction de leur nombre. Début février, lorsque trois amis se sont filmés dans un restaurant de Nagoya, dans le centre du pays. L’un d’entre eux a attrapé la bouteille de sauce soja, a léché le goulot, puis a mouillé son doigt avec sa salive et l’a promené sur des sushis qui défilaient sur le tapis. Les internautes ont réagi en répondant au défi, en léchant des tasses et des assiettes, en vaporisant du gel hydroalcoolique ou même en crachant sur la nourriture. D’autres clients ont également mis du wasabi sur tous les sushis présents sur les tapis. Ces vidéos ont été partagées sur les réseaux sociaux, suscitant un tollé.

Les autorités ont rapidement pris la situation en main. Le phénomène a été qualifié de “sushi-terro”, un terme que les Japonais utilisent pour décrire toute forme de terrorisme. Les Japonais sont connus pour être très soucieux de l’hygiène, et cette blague a été perçue comme une grave atteinte à la sécurité alimentaire. Les clients ont été choqués et dégoûtés, et certains ont commencé à déserter les restaurants de sushi. Les chaînes ont déjà dû réduire leur masse salariale pour faire face à l’inflation des prix, et la baisse de fréquentation a eu un impact économique important. L’enseigne Sushiro a même porté plainte pour atteinte à sa réputation après la diffusion de la vidéo. Le secteur de la restauration de sushi pèse lourd au Japon, avec un chiffre d’affaires de plus de cinq milliards d’euros en 2021 (source 1). 

La police a finalement arrêté les trois jeunes à l’origine de la vidéo, ce qui pourrait dissuader les imitateurs. Toutefois, pour retrouver la confiance des consommateurs, certains restaurants ont décidé de prendre des mesures drastiques. L’enseigne Choshimaru, qui exploite 63 restaurants dans la région de Tokyo, a annoncé que ses kaitenzushi s’arrêteraient d’ici la fin avril.

Risque associé au poisson cru

Manger du poisson cru peut comporter un risque pour la santé, car il peut contenir des parasites ou des bactéries potentiellement dangereuses. Par exemple, le poisson cru peut contenir le parasite Anisakis, qui peut causer des douleurs abdominales, des nausées et des vomissements chez les humains. Les bactéries comme la salmonelle ou la listeria peuvent également se développer sur le poisson cru et provoquer des maladies graves. C’est pourquoi il est important de prendre des précautions lorsque l’on mange du poisson cru, comme s’assurer qu’il a été correctement stocké et préparé, et de choisir des sources de poisson fiables et de qualité.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *