Spread the love


Avoir plus de 70 ans et en faire 40, c’est le tour de magie réussi par l’américaine Wendy Ida. Cette mère de famille est coach de vie, bodybuilder primée et auteure d’un best-seller. Son parcours commence il y une trentaine d’années, en Californie alors qu’elle sortait d’une relation abusive. Âgée de 40 ans, elle est en surpoids, comme les autres femmes de sa famille. Persuadée d’avoir hérité de sa mauvaise forme physique, et de ne rien pouvoir faire pour la changer, elle tente quand même un passage à la salle de sport. « Je travaillais comme comptable et tout le monde me disait qu’ils allaient à la salle de sport avant ou après le travail, alors j’ai décidé d’essayer », raconte-t-elle au média américain Parade. Au début, ses essais sont infructueux. Elle court sur un tapis, fait quelques abdominaux, mais son corps ne change pas. « Puis, un jour, un entraîneur m’a proposé son aide. Il m’a appris à soulever des poids et à utiliser les appareils de musculation. » La magie opère. « A 42 ans, j’étais en meilleure santé que je ne l’avais jamais été. Mon état d’esprit a également changé. Je suis devenue plus amusante, plus décontractée et plus insouciante. Je vivais enfin. »

Elle décide de devenir coach pour aider les autres : 2 fois au Guinness des records du monde

Inspirée par sa propre transformation, elle décide de devenir coach pour aider les autres à opérer le même changement. A partir de ce moment, plus rien ne l’arrête : « À 57 ans, j’ai décidé de me lancer dans le bodybuilding. Lorsque j’ai eu 60 ans, je suis devenue deux fois détentrice d’un record du monde Guinness. Le fait de relever de nouveaux défis en matière de fitness m’a donné confiance et joie. Cela a vraiment changé ma vie ! » Pour Wendy Ida, le secret de son bien-être repose principalement son l’alimentation. Elle consomme principalement des fruits et légumes ainsi que du poisson. « Bien que je ne suive pas de régime spécifique en soi, cette façon de manger est conforme au régime méditerranéen, qui a été scientifiquement prouvé pour réduire le risque de maladie cardiovasculaire et peut ajouter des années à votre vie », dit-elle.

« Vieillir peut signifier devenir plus fort »

Côté sport, elle reste persuadée qu’il n’y a pas d’âge pour se remettre en forme. Son conseil : trouver un entraîneur capable d’expliquer à utiliser les machines de musculation en toute sécurité. « Ça fait toute la différence ! » assure-t-elle. Elle ajoute que la musculation est particulièrement importante pour les personnes qui vieillissent, car elle protège la santé des os. Du haut de ses 71 ans, elle s’entraîne six jours par semaine, en alternant la musculation du haut du corps un jour et celle du bas du corps le lendemain. Elle mélange également les types d’exercices cardio, pour le fun ! « Il est important de trouver des moyens de bouger tout au long de la journée. Par exemple, le jardinage, la marche et la natation sont d’excellents moyens de bouger son corps. » Elle encourage également à garder un esprit ouvert et curieux. Chaque année, elle se met au défi d’apprendre quelque chose de nouveau, comme l’espagnol ou un nouveau style de nage. « Essayer de nouvelles choses permet de rester en éveil. Vieillir n’est pas forcément synonyme d’affaiblissement ou de fragilité. Vieillir peut signifier devenir plus fort et plus vif. Le plus important est de commencer. Ce premier pas peut changer votre vie », conclut-elle.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *