Spread the love


Appréciée en cuisine pour ses saveurs exotiques, l’igname dispose de nombreux atouts santé qui légitiment encore davantage son succès. Qu’est-ce que ce tubercule ? Comment l’utiliser ? Quels bienfaits lui sont associés ?

Qu’est-ce que l’igname ?

L’igname désigne couramment un tubercule ou légume racine originaire d’Afrique de l’Ouest et que l’on retrouve aujourd’hui dans toutes les régions tropicales de la planète. Sur un plan descriptif, l’igname affiche une forme variable, ovoïde à oblongue le plus souvent, parfois aplatie. Elle pèse en moyenne entre 3 et 5 kg par unité, bien qu’elle puisse atteindre les 15 kg.

L’igname est souvent comparée à la pomme de terre, ou au manioc. Dans la partie nord du territoire américain, le terme d’igname (yam) est souvent employé, à tort, pour présenter une patate douce.

Quels sont les bienfaits de l’igname ?

L’igname est un féculent qui contient environ 25 % d’amidon. Pauvre en matières grasses et en minéraux, elle est riche en vitamines B1 et B6. Source de fibres, de glucides complexes et de potassium, de phosphore, de manganèse, de fer et même de cuivre.

  • De par sa richesse en fibres, l’igname accélère le sentiment de satiété et favorise la digestion. Elle devient un aliment prisé pour lutter contre les grignotages au cours de la journée et pour la mise en place d’un régime alimentaire équilibré.
  • Elle agit également comme antioxydant (le manganèse aide notamment à synthétiser la vitamine E qui est antioxydante) et apporte au corps humain une partie des minéraux indispensables à son bon fonctionnement.
  • L’igname serait bénéfique en cas d’hypertension artérielle ou d’hypercholestérolémie.

À noter : les feuilles d’igname sont réputées anti-hémorroïdaires.

Comment consommer l’igname ?

L’igname s’utilise principalement en cuisine de la même manière que l’on utilise une pomme de terre. Selon les envies ou selon les préférences culinaires, il est possible de la consommer cuite, braisée, frite, en purée, en potage, en gratin…. Il existe tout un tas de recettes qui permettent l’utilisation de l’igname avec des saveurs plus ou moins sucrées ou salées.

Il peut être difficile de trouver une igname dans les supermarchés. Les épiceries spécialisées dans les produits exotiques (Asie, Caraïbes, Mexique, etc.) proposent en revanche très souvent ce légume racine à la vente. Au moment de la choisir, il est conseillé d’adopter les mêmes critères de choix que pour une pomme de terre, bien ferme et sans taches.

Dans un contexte phytothérapique, l’igname peut également être utilisée sous la forme de gélules ou granules, de poudre, de tisane ou encore d’extrait liquide. Il convient alors de se référer à la posologie indiquée par le fabricant.

Quelles sont les contre-indications de l’igname ?

En cuisine, l’igname ne présente aucune contre-indication majeure.

Dans le cadre d’un traitement phytothérapique, l’igname peut être déconseillée aux femmes enceintes et aux femmes allaitantes. Pour ces deux situations, il est recommandé de consulter un professionnel de santé avant d’utiliser l’igname.

Leave a Reply

Your email address will not be published.