Spread the love


Cette formule doit son nom au Dr Friedrich H. Lorentz, physicien néerlandais, qui l’a établie à partir des mesures de taille et de poids de 4 000 hommes âgés de 18 à 30 ans. La formule de Lorentz diffère selon le sexe contrairement à l’IMC

Comment calculer le poids idéal selon la formule de Lorentz ?

Une formule différente chez l’homme et la femme

Pour calculer votre poids idéal avec la formule de Lorentz, il vous suffit de connaitre votre taille en cm et de choisir la formule adaptée en fonction de votre sexe :

·      Femme : Taille en cm – 100 – ((Taille en cm – 150)/2,5)

·      Homme : Taille en cm – 100 – ((Taille en cm – 150)/4)

  • si vous êtes une femme mesurant 1 m 65, votre poids idéal selon la formule de Lorentz sera : 165 – 100 – ((165- 150)/2,5) = 59 kg
  • si vous êtes un homme mesurant 1 m 80, votre poids idéal selon la formule de Lorentz sera : 180 – 100 – ((180 – 150)/4) = 73 kg

Ces résultats ne doivent pas être interprétés comme une vérité absolue. Ils sont à relativiser en fonction de sa morphologie, de son âge et de son mode de vie. 

La formule de Lorentz n’est pas adaptée à l’enfant.

L’une des formules les plus utilisées en France

La formule de Lorentz est l’une des formules de calcul de poids idéal les plus utilisées en France avec l’indice de masse corporelle, notamment dans le milieu hospitalier et au sein des études anthropométriques.

Quels sont les avantages et les limites de cette méthode ?

Avantages

La formule de Lorentz permet de réaliser assez simplement une estimation rapide du poids idéal sans intégrer un grand nombre d’informations.

En revanche, il est important de savoir qu’il s’agit d’une estimation assez générale. Le poids de bonne santé varie d’un sujet à un autre et il est difficile à estimer par une simple formule mathématique sans connaitre ses habitudes de vie et son contexte médical.

Limites

Première limite : l’échantillon initial qui a servi de base à la mise au point de la formule est uniquement masculin et restreint en âge. De plus, ces données datent de près d’un siècle. 

Mais surtout, la principale limite de cette formule est qu’elle ne prend pas en compte la morphologie et l’âge de l’individu, contrairement à la formule de Creff. Ces paramètres peuvent être importants à intégrer : une personne âgée n’aura pas le même poids idéal qu’un adolescent. De la même manière, une personne génétiquement prédisposée au surpoids ou à l’obésité n’aura peut-être pas le même poids idéal que quelqu’un de naturellement mince. 

Creff, Broca, Monnerot-Dumaine… les autres formules de calcul du poids idéal

Il existe d’autres formules qui permettent de calculer son poids idéal. On peut par exemple citer :

  • la formule de Broca, la plus simple mais aussi la moins précise,
  • celle de Monnerot-Dumaine qui prend en compte la circonférence du poignet;
  • ou encore celle de Creff qui intègre l’âge et la morphologie.

D’une formule à l’autre, les résultats peuvent varier sensiblement. Même si ces formules peuvent être utiles, le poids idéal est surtout celui dans lequel vous vous sentez bien dans le cadre d’une alimentation variée et équilibrée, associée à une activité physique régulière.

Le poids idéal évolue avec le temps et en fonction d’événements qui peuvent faire subir des changements à votre corps (grossesse, ménopause, avancée en âge, maladie…).

Tant que votre poids est stable, sans perte ou prise rapide et inexpliquée provoquant des problèmes de santé, il n’est pas nécessaire de trop s’en inquiéter.

Leave a Reply

Your email address will not be published.