Spread the love


Revirement de situation. La consommation de tisane de fenouil, qui était jusqu’à aujourd’hui conseillée de par ses bienfaits pour les femmes enceintes et qui allaitent, n’est finalement plus recommandée. C’est ce que révèle un document de l’Agence européenne du médicament (source 1). Celui-ci indique notamment que “la sécurité (de la consommation de tisane de fenouil, ndlr) pendant la grossesse et l’allaitement n’a pas été n’a pas été établie“, et que “en l’absence de données suffisantes, l’utilisation pendant la grossesse et l’allaitement n’est pas recommandée”. 

Des études inquiétantes sur des rongeurs

Cette décision est basée sur des études qui mettent en avant un risque potentiel sur la santé d’un composant de la tisane de fenouil, l’estragole. Celles-ci “ont montré les effets cancérigènes de l’estragole et de certains de ses métabolites chez la souris (tumeurs du foie) et ont présenté des preuves suggestives mais indirectes de cancérogénicité chez le rat. L’estragole est considéré comme un cancérogène génotoxique (endommage l’ADN, ndlr) chez les rongeurs”, précise l’Agence européenne du médicament.

Une consommation à limiter autant que possible

L’Agence du médicament précise que face à ces risques potentiels, “chez les femmes enceintes et allaitantes, la dose journalière d’estragole doit être inférieure à 0,05 mg par jour”. Plus globalement, l’autorité européenne incite l’ensemble de la population à limiter la consommation de tisane de fenouil. “Dans la population générale, l’exposition à l’estragole doit être maintenue à un niveau aussi bas que possible”, alerte-t-elle. Une vigilance particulière est recommandée chez les jeunes enfants, chez qui la consommation de cette tisane doit être totalement proscrite. “L’utilisation n’est pas recommandée chez les enfants de moins de 4 ans en raison du manque de données adéquates”, insiste l’Agence.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *