Spread the love


Idées minceur autour de l’alimentation

Assez confuses comme ça, les idées reçues méritent qu’on les traite avec attention. Elles seront donc ici, classées par catégorie : autour de l’alimentation, autour de sa relation à l’alimentation, autour de soins et des traitements minceur, autour de l’activité physique avant de finir autour de la physiologie. En piste !

Supprimer le sucre de son alimentation fait mincir ? Vrai et faux

S’il est vrai que le sucre ajouté n’est pas indispensable et même carrément préjudiciable à notre santé (caries dentaires, vieillissement prématuré…), il peut toutefois jouer un rôle clé dans la perte de poids : « La notion de plaisir est importante pour stabiliser son poids et mincir dans la durée » rappelle Alexandra Murcier, diététicienne-nutritionniste. Mieux vaut donc être souple avec soi-même, écouter ses envies et s’accorder quelques écarts au risque d’être frustré et de produire l’effet inverse : prise de poids causée par le stress. « Pas question non plus de céder à chaque sucrerie croisée : » Mais si le cœur balance entre la tarte aux fruits frais ou la religieuse au café ? On ne saurait de conseiller de trancher avec plaisir pour se passer une fois pour toutes de cette envie de sucre. Et si ce sont plutôt les chewing-gums votre point faible, il ne faudra pas vous étonner si vous notez une sensation de ventre gonflé : ils contiennent bien souvent des édulcorants de charge.

Manger light fait perdre du poids : faux

Un peu rétro cette idée mais elle vaut la peine de « remettre les points sur les i ». En effet, car si certains emballages de produits light affichent bien « 0 % de matière grasses », ça ne veut pas dire qu’ils en sont pour autant dépourvus de calories et qu’on peut en manger plus. « Certains messages marketing pourraient le faire croire car » c’est allégé « mais ce n’est qu’un leurre, veillez à bien lire les étiquettes concernant leur composition », avertit Alexandra Murcier.

Le maté fait mincir : faux

« Même si boire du maté régulièrement aide à éliminer plus facilement en raison de l’eau consommée, de sa teneur en caféine et de sa richesse en antioxydants, le maté en tant que boisson chaude ne vous fera pas maigrir en soi » détaille la nutritionniste. Sans parler qu’il faudrait en boire beaucoup pour avoir des effets escomptés.

Boire de l’eau en mangeant fait grossir : faux

« Aucun lien non plus si ce n’est que le fait de boire en mangeant peut diluer les enzymes digestives et donc compromettre la bonne digestion mais au sens strict du terme, non, boire de l’eau en mangeant ne fait pas grossir » assure Alexandra Murcier.

On peut manger des fruits à volonté : faux

“S’il est vrai que le fruit est un aliment sain, gorgé de vitamines et de fibres, il contient aussi beaucoup de sucre“. Les fruits seront donc à consommer en ajustant leur dose en fonction du nombre de légumes mangés pour avoir un total de 5 fruits et légumes par jour (source 1) rappelle le site de la Santé Publique. “Attention aussi à ne pas prendre les compotes et les jus de fruits pour des “portions de fruits” : “ils sont beaucoup plus concentrés et risquent de faire manger davantage de fruits que nécessaire”, prévient Alexandra Murcier.

Pour mincir, j’arrête les féculents : faux

On entend souvent que les pains, les pâtes ou encore que les pommes de terre sont à éviter si l’on désire perdre du poids mais c’est faux. Ils jouent un rôle essentiel dans l’alimentation (riches en glucides complexes et en amidon qui sont sources de carburant majeur pour le corps). « Les féculents permettent aussi de faire perdurer la satiété en fournissant une énergie stable et durable à l’organisme, ce qui évitera les envies de grignotage trop salés ou sucrés », souligne Alexandra Murcier.

J’oublie la viande rouge et ne garde que la blanche : vrai

Les viandes blanches (poulet, lapin, dinde..) étant moins riches en acides gras saturés que la viande rouge (bœuf, agneau, mouton..), sont intéressantes nutritionnellement et d’autant plus, si on surveille sa ligne. Sans oublier, l’aspect écologique qui lui aussi est beaucoup plus attractif. Et pour ceux qui craignent les carences en excluant le bœuf de son assiette, aucune peur : « Une carence survient généralement si l’on retire toute une famille d’aliments mais non un seul aliment, ce qui n’est pas le cas ici », rassure Alexandra Murcier.

Idées minceur autour de sa relation à l’alimentation

Les régimes protéinés sont les plus efficaces : faux

Pour qui veut mincir vite oui ; mais si votre envie est de stabiliser votre poids sur le long terme, mieux vaudrait éviter ce type de régime : « Il abaisse le métabolisme qui aura tendance à faire prendre plus de kilos après l’arrêt du régime. En revanche, le régime méditerranéen (régime à base de protéines animales ou végétales et de beaucoup de fruits et de légumes à indice glycémique bas) est beaucoup plus approprié pour mincir durablement », illustre la praticienne en nutrition.

Jeûner pour perdre du poids : vrai et faux

Si jeûner fait perdre du muscle et de l’eau en très peu de temps, il abaisse drastiquement le métabolisme de base. “Le fait de jeûner augmente le taux de cortisol, hormone de stress, qui va créer une hyperglycémie chronique. Pour compenser, le pancréas se met alors à créer de l’insuline et c’est ce mécanisme fait prendre du poids, explique la nutritionniste. Mal encadré, le jeune peut d’ailleurs être dangereux pour la santé des individus qui le pratiquent, prendre conseil auprès de professionnels de santé avant de s’y lancer.

Pour maigrir, il faut manger bio : faux

« Manger bio » signifie consommer des produits issus de l’agriculture biologique, c’est-à-dire d’un ensemble de pratiques agricoles respectueuses des équilibres écologiques et de l’autonomie des agriculteurs. « Pour autant, manger bio ne veut pas forcément dire manger plus sain, ni que l’aliment soit moins gras. Bio ou non, sa valeur calorique sera principalement identique même si la composition des aliments labellisés bios est souvent meilleure pour la santé » argue la nutritionniste. Elle ajoute : « Manger bio devrait plus être un choix éthique et que de ligne ».

Bien mâcher aide à mincir : vrai

Selon une étude scientifique, basée sur les données de près de 60 000 personnes, ralentir la vitesse à laquelle on mange peut réellement aider à faciliter la digestion et à perdre du poids (source 2). Cette corrélation pourrait être due au fait que ceux qui mangent trop vite ont besoin de plus de nourriture pour se rassasier, ce qui élève donc leur apport alimentaire et calorique.

Idées minceur autour de l’activité physique

Faire du sport fait perdre du poids : vrai et faux

« Pratiquer une activité sportive ne fait pas maigrir à proprement parler, mais elle permet de contrôler la prise de poids et si pratiquée de manière régulière, de faire diminuer la masse grasse » précise Alexandra Murcier. En marge du sport, il sera toutefois nécessaire d’adopter une alimentation variée et équilibrée et de maintenir une bonne hydratation.

Transpirer fait maigrir : faux

La sueur, constituée en grande partie d’eau, ne traduit pas une dépense calorique. Le fait de transpirer n’entraîne qu’une perte de poids ponctuelle (d’eau), compensée par l’hydratation et la réhydratation que nécessite l’entraînement physique” indique la diététicienne.

Idées minceur autour de soins et traitements minceur

La liposuccion : solution miracle à la grosseur : vrai et faux

Aussi appelée lipoplastie, la liposuccion est un acte chirurgical esthétique qui permet de retirer la graisse de l’endroit où elle se loge : cuisses, taille, fesses… Alors même si à première vue, elle peut changer une silhouette, les résultats d’une telle opération ne sont pas toujours garantis dans le temps. « Pour qu’une liposuccion fonctionne bien, il faut d’abord qu’il y ait suffisamment de graisse à enlever au départ et qu’il y ait un suivi et un rééquilibrage alimentaire » précise Alexandra Murcier. Méfiance donc à qui vous confiez votre silhouette car certains professionnels de l’esthétique n’assurent pas toujours cet accompagnement global et les conséquences psychologiques peuvent être importantes.

Les gélules et crèmes minceur, ça fonctionne : faux

Au grand dam des personnes qui veulent mincir, ces produits miracles à eux seuls, ne peuvent se vanter de faire perdre des kilos. « Au mieux, votre silhouette aura un aspect amélioré grâce à certains principes actifs qu’ils peuvent contenir (caféine, guarana, piloselle…) mais rien de plus à attendre » complète la spécialiste.

Les ceintures amincissantes font perdre des kilos : faux

« Là aussi, désolée… mais c’est faux ! Les ceintures amincissantes agissent pour renforcer la sangle abdominale, raffermir la taille mais en aucun cas, elles permettent de mincir et encore moins de maigrir » détaille Alexandra Murcier.

Les massages drainants aident à mincir : vrai et faux

Ces derniers qui se déroulent à base de gestes lents et doux, afin de créer un effet de pompage de la lymphe, sont en effet profitables chez les personnes faisant de la rétention d’eau. Mais leur résultat est à nuancer car cette technique fera surtout perdre de l’eau et non des amas graisseux” explique la nutritionniste.

Idées minceur autour de la physiologie

Les kilos pris avec l’âge ne se perdent jamais : faux

Tout dépend pourquoi ces kilos ont été pris (mauvais sommeil, manque d’activité physique, alimentation trop calorique, pathologie…) mais il est tout à fait possible de les perdre « notamment chez les femmes en ménopause qui cependant, devront réadapter leur alimentation et activité physique en conséquence ». En revanche, il est vrai qu’à comportement égal, à cause des hormones, une femme aura plus tendance à prendre au niveau des fesses, des cuisses mais aussi du ventre sous la forme d’un bourrelet graisseux superficiel et l’homme, au niveau du ventre principalement. Tout sera aussi question de génétique.

Il existe un poids idéal en fonction de la taille : faux

Le poids parfait selon la taille n’existe pas. En revanche, il existe un indicateur de référence pour évaluer sa corpulence, c’est l’indice de masse corporelle (IMC). Celui-ci se calcule en divisant le poids (exprimé en kilos) par la taille au carré (exprimée en mètres). La formule est la même pour les hommes et les femmes : IMC = poids en kg / taille² en m. « L’IMC a toutefois ses limites, ne prenant pas en compte certains critères précis tels que l’âge, le sexe, l’activité physique pratiquée, l’hérédité, la vie sociale, le stress… », modère la nutritionniste.

On ne peut pas avoir de cellulite quand on est mince : faux

Minces ou rondes, toutes les femmes sont concernées par la cellulite. En revanche, il est vrai de dire que la gent féminine est plus concernée que les hommes par ce phénomène. En cause : le corps de la femme contient plus de cellules adipeuses que celui de l’homme et le rôle des hormones féminines, œstrogènes et prolactine (durant la grossesse) qui stimuleraient l’accumulation des graisses, favorisent la formation de cellulite. Entre d’autres explications comme la finesse et la fragilité de la peau chez la femme…

Et qu’en est-il du sexe pour brûler un maximum de calories ou encore des laxatifs pour mincir ? La liste des idées reçues sur la minceur est infinie… Restez alerte !

Leave a Reply

Your email address will not be published.