Spread the love


Au cours des quarante dernières années, l’échographie a révolutionné le diagnostic, le suivi et la prise en charge thérapeutique. Indolore, non irradiante et le plus souvent non invasive, cette technique d’imagerie par ultrasons facilite le dépistage de certaines pathologies et permet de s’assurer du bon déroulement d’une grossesse. « L’arrivée de l’échographie a permis de diviser par dix le nombre d’appendicectomies, rappelle d’emblée le Dr Jean-Philippe Masson, médecin radiologue. Souvent chez l’enfant, les maux de ventre sont engendrés par un gonflement des petits ganglions lymphatiques situés dans l’abdomen à la suite d’une infection virale. La symptomatologie étant souvent confondue avec une crise d’appendicite, l’examen échographique permet de confirmer ou d’infirmer le diagnostic. »

Quel est le principe de l’échographie ?

L’échographie est une technique d’imagerie médicale qui repose sur les ultrasons. « La sonde échographique émet des ultrasons qui se répercutent sur les tissus ou les organes et l’écho qui en résulte est ensuite converti en signaux électriques puis en une image en deux dimensions », explique le Dr Jean-Philippe Masson. Contrairement à la radiographie, l’échographie n’utilise pas de rayons X.

Quelles sont les indications de l’échographie ?

L’échographie est particulièrement indiquée pour examiner les organes de l’abdomen (foie, rate, vésicule biliaire, pancréas, rein…), du petit bassin (vessie, ovaires, utérus, prostate…), du cou (ganglions, thyroïde) ainsi que les vaisseaux sanguins(artères, veines), les tendons, les muscles, les ligaments et le cœur. « En revanche, du fait de sa technologie par ultrasons, l’échographie n’est pas adaptée à l’étude des os, précise le Dr Jean-Philippe Masson. Les échographies pulmonaires sont également peu pertinentes car l’air contenu dans les poumons ne permet pas d’obtenir une bonne acquisition de l’image. »

Qui peut réaliser une échographie ?

« L’échographie est un examen médical et pour le pratiquer en toute sécurité, il faut justifier d’une formation, insiste le Dr Jean-Philippe Masson. Dans son cursus, le médecin radiologue a une formation à l’échographie tout comme le cardiologue, le gynécologue-obstétricien, le gastro-entérologue ou encore l’urologue. » Rappelons que depuis la publication d’un arrêté sur l’imagerie fœtale en 2018, seules les sages-femmes titulaires du DIU d’Échographie gynécologique et obstétricale sont autorisées à réaliser les trois examens échographiques de dépistage de la grossesse.

Comment se faire prescrire une échographie pour un contrôle ? Peut-on faire une échographie sans ordonnance ?

L’échographie est un examen médical réalisé à la demande d’un professionnel de santé. Si vous souhaitez faire une échographie – par exemple une échographie de datation – vous devez au préalable consulter votre médecin généraliste, votre gynécologue-obstétricien ou votre sage-femme qui jugera s’il y a une réelle indication. En théorie, aujourd’hui il n’est pas possible d’effectuer une échographie sans demande médicale.

« Pour l’instant, les radiologues ne sont pas en accès direct, confirme le Dr Jean-Philippe Masson. 

Cela signifie que les patients doivent être adressés par un médecin ou une sage-femme. Le patient arrive au centre de radiologie avec une demande d’examen où le praticien a précisé ce qu’il recherche ou suspecte et le radiologue choisit la technologie la plus indiquée (radiographie, échographie, scanner…) afin de répondre au mieux à l’indication. »

Si légalement rien ne vous interdit de vous présenter dans un cabinet de radiologie sans demande, le radiologue reste libre ou non de l’accepter.

Prix, remboursement : quel est le coût d’une échographie sans demande par un médecin ?

L’échographie s’inscrit dans un parcours de soin. Le patient est adressé à un radiologue par un médecin généraliste, une sage-femme ou un spécialiste. En l’absence de demande, le montant de la prise en charge par la sécurité sociale ne sera pas le même qu’avec une ordonnance.

Les actes d’imagerie médicale (radiographie, échographie, IRM, scanner…) sont pris en charge à hauteur de 70 % du tarif de convention dans le parcours de soins coordonnés (médecin traitant déclaré). En revanche, si vous êtes en dehors du parcours de soins coordonnés (sans ordonnance) l’échographie sera seulement prise en charge à hauteur de 30 % du tarif de convention. « La prescription médicale (ordonnance) est établie afin de pratiquer un acte bien déterminé, à la demande d’un professionnel de santé, rappelle l’Assurance Maladie. C’est un moyen de correspondre entre le médecin et le radiologue. Le radiologue peut, s’il le juge nécessaire, prescrire d’autres examens (IRM, scanner …) sans ordonnance supplémentaire. »

Combien coûte une échographie en secteur 1 ?

Le tarif de l’échographie dépend de la nature de l’acte : par exemple, le prix d’une échographie de datation réalisée par un praticien en secteur 1, s’élève à 35,65 euros tandis qu’une échographie mammaire coûte 41,58 euros. L’examen sera pris en charge à hauteur de 70 % par l’Assurance maladie et 30 % par votre mutuelle santé. 

Sachez que les femmes enceintes bénéficient d’une prise en charge à 100 % du prix de l’échographie du 3etrimestre par l’Assurance maladie. De même, les personnes en affection de longue durée (ALD) sont remboursées à 100 % sur le prix d’une échographie prescrite dans le cadre de pathologie en rapport avec l’ALD.

Comment faire une échographie rapidement sans rendez-vous ?

Aujourd’hui, la plupart des cabinets de radiologie sont accessibles sur rendez-vous afin de faciliter la prise en charge des patients et d’éviter une trop longue attente. Certains cabinets acceptent néanmoins les urgences pour les examens de radiologie ou d’échographie sans rendez-vous. N’hésitez pas à vous adresser directement au centre de radiologie afin de savoir si celui-ci peut vous recevoir…

Quand et comment faire une écho de datation en urgence ?

Réalisée uniquement sur indication, l’échographie de datation est un examen de plus en plus demandé par les futures mamans pour s’assurer que leur grossesse est bien évolutive avant l’échographie du premier trimestre« Il n’y a pas d’indication absolue à faire une échographie de datation, affirme Marianne Benoit Truong Canh, sage-femme échographiste et secrétaire générale du Conseil national de l’Ordre des sages-femmes. Elle peut être effectuée si la patiente a des saignements inexpliqués, des douleurs pelviennes afin d’écarter l’hypothèse d’une fausse couche ou d’une grossesse extra-utérine. » Rappelons qu’en cas de saignements gynécologiques pendant la grossesse, il est conseillé de se rapprocher d’un professionnel de santé (sage-femme ou médecin gynécologue-obstétricien) ou de se rendre aux urgences de la maternité. « Un examen clinique est indispensable avant de décider s’il faut une échographie ou pas, conclut le Dr Jean-Philippe Masson. L’échographie est un examen dit complémentaire, ce qui veut dire qu’il doit être précédé d’un examen clinique. » 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *