Spread the love


Vous êtes à mi-parcours de votre grossesse : votre ventre s’est arrondi et vous sentez désormais votre bébé bouger ! C’est le moment de réaliser l’échographie du 2e trimestre dite aussi échographie morphologique. L’occasion d’examiner les différents organes de votre futur bébé, de s’assurer qu’il va bien… et de savoir (enfin !) s’il s’agit d’une fille ou d’un garçon.

Femme enceinte : combien d’échographies obstétricales sont recommandées pendant la grossesse ?

Trois échographies – au premier, deuxième et troisième trimestres – sont recommandées pendant la grossesse. « Des échographies supplémentaires pourront être réalisées en cas de grossesse multiple ou de signes cliniques potentiellement évocateurs d’une pathologie, précise Marianne Benoît Truong Cahn, sage-femme échographiste. Par exemple : une croissance du fœtus trop faible ou au contraire trop importante, un diabète gestationnel, un excès ou une faible quantité de liquide amniotique, une infection (rubéole, toxoplasmose…), etc. »

Quand faire l’échographie du 2e trimestre (T2) ? À partir de quelle date ?

Réalisée entre la 21e semaine et la 23e semaine d’aménorrhée – soit entre la 20e et la 22e semaine de grossesse – l’échographie du deuxième trimestre est dite « morphologique ». « C’est-à-dire qu’elle étudie de façon méthodique l’anatomie du – ou des – futur(s) bébé(s), et évalue sa (leur) croissance, précise la sage-femme. Elle permet aussi d’examiner la position et l’aspect du placenta, et d’apprécier la quantité de liquide amniotique. Dans l’idéal, elle doit être effectuée dans la 22e semaine d’aménorrhée. » Et d’ajouter : « À l’échographie, on dépiste un certain pourcentage d’anomalies, mais ce n’est pas un examen fiable à 100 % : il y a des choses qu’on ne voit pas. Si une échographie normale est très rassurante, ce n’est pas pour autant une garantie absolue. »

Quelle est la durée de l’échographie morphologique ? Comment se déroule-t-elle ?

L’échographie du deuxième trimestre se déroule peu ou prou comme celle du premier trimestre. La future maman est allongée sur le dos et à l’aide d’une sonde qu’il déplace sur le ventre, l’échographiste visualise le bébé.

« À ce stade de la grossesse, la visualisation est optimale, confie Marianne Benoit Truong Canh. L’examen dure un peu plus longtemps que le premier, il permet d’observer le cœur, le cerveau, les membres ainsi que les différents organes de l’abdomen (estomac, vessie, reins…) et de dépister d’éventuelles malformations. »

Quel est le but de la deuxième échographie ? Que vérifie le médecin ou la sage-femme pendant l’examen ?

Très complète, l’échographie morphologique permet d’examiner bébé sous toutes les coutures (ou presque !) et de dépister d’éventuelles anomalies.

Dépister les anomalies

Ces anomalies peuvent concerner un organe (cœur, appareil digestif ou urinaire, cerveau), les vertèbres (spina bifida – un défaut de fermeture de la colonne vertébrale) ou encore la bouche : bec-de-lièvre, fente palatine, etc. Le praticien s’assurera également de la bonne vitalité du fœtus : mouvements, position, activité cardiaque…

Mesurer le fœtus

L’échographie morphologique est l’occasion de mesurer la tête (diamètre bipariétal et périmètre crânien), l’abdomen et le fémur (longueur fémorale) du futur bébé. « On considère que la croissance est correcte lorsque les mesures sont comprises entre le 3e et le 97e percentile, ce qui correspond aux mesures de 94 % de la population générale, précisent les auteurs du Grand livre de ma grossesseSi les mensurations du fœtus sont situées au-dessus des valeurs du 97e percentile (courbe bleue du haut), on estimera que l’enfant sera gros (poids supérieur à 4 kg). Si les dimensions sont situées en dessous du 3e percentile (courbe bleue du bas), on estimera alors que l’enfant sera de petit poids. »

S’assurer que tout va bien

L’examen se complétera par l’étude de la position du placenta, de la quantité de liquide amniotique et si nécessaire par un doppler afin de vérifier la circulation sanguine au niveau des artères du cordon ombilical et des artères utérines.

Tisser des liens et connaître (enfin !) le sexe de bébé

L’échographie du 2e trimestre offre la possibilité aux parents de visualiser une nouvelle fois leur futur enfant et de tisser des liens. « Cette deuxième rencontre vient confirmer, infirmer, transformer et alimenter l’imaginaire parental vis-à-vis de cet enfant encore inconnu et à venir. En ce sens, l’échographie obstétricale aide les futurs parents à devenir… futurs parents ! » Enfin, cet examen est l’occasion de connaître le sexe de bébé. « On le voit de façon certaine sauf si le fœtus a les jambes fermées ou qu’il a le dos en avant et qu’il ne veut pas changer de position lors de l’écho ! », confirme la sage-femme en souriant.

Que se passe-t-il si on découvre une anomalie ?

Si une anomalie est découverte ou suspectée lors de l’échographie morphologique, un second examen de contrôle peut être nécessaire. « À partir du moment où l’on voit une image inhabituelle, on adresse la patiente à un médecin référent en échographie qui travaille généralement dans un Centre pluridisciplinaire de diagnostic prénatal (CPDPN), explique la sage-femme Marianne Benoit Truong Canh. Ce médecin référent réalisera à nouveau l’échographie et posera un diagnostic. » Si l’attente de ce nouvel examen est souvent angoissante pour les futurs parents, l’objectif est vraiment d’offrir un suivi adapté à la pathologie du bébé. Par exemple : en cas de croissance fœtale inférieure à celle attendue pour le terme, un suivi régulier sera proposé ainsi qu’un examen doppler.

Quel est le prix de l’écho du 2e trimestre ?

Les examens médicaux obligatoires dans le cadre du suivi de votre grossesse – dont les échographies du premier, du deuxième et du troisième trimestre – sont pris en charge à 100 % du tarif de l’Assurance maladie. En cas de grossesse pathologique ou de pathologie fœtale (malformations fœtales, contexte infectieux ou génétique…), d’autres échographies peuvent être prescrites et prises en charge dans les mêmes conditions.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *