Spread the love

Des fibres, des fibres… mais pas que ! On le sait, les fibres améliorent le transit mais où les trouve-t-on et quels autres aliments favorisent la digestion ?

La digestion et le transit intestinal peuvent facilement être perturbés par le stress ou un changement d’habitudes (voyages, alimentation, sommeil). Les troubles digestifs occasionnés (ballonnements, constipation…) peuvent être gênants et douloureux au quotidien. Heureusement, ces problèmes digestifs peuvent souvent être résolus par le biais de l’alimentation : en mangeant moins gras et moins sucré, en évitant certains aliments mais surtout en consommant des fibres alimentaires.

Sur le même sujet

Comment bien digérer même quand on mange sur le pouce

Quel est le rôle des fibres dans la digestion ?

Les fibres alimentaires sont d’origine végétale et sont classées en deux catégories selon leur solubilité dans l’eau : les fibres solubles (par exemple pectines, mucilages) et les fibres insolubles (lignine, cellulose…).

Elles ont un rôle dans le transit intestinal car elles augmentent le volume du bol alimentaire et la consistance des selles grâce à leur pouvoir d’absorption de l’eau. Les fibres solubles et insolubles doivent être consommées à parts égales à raison de 30g de fibres par jour. Cela doit être associé à une hydratation importante (1,5 l au moins) car les fibres doivent gonfler en présence d’eau pour augmenter le volume et le poids des selles qui progressent alors plus vite dans l’intestin.

Quelles sont les sources de fibres alimentaires ?

  • Les céréales, qui contiennent toutes de grandes quantités de fibres.
  • Les légumineuses (haricots blancs, pois chiche, lentilles, pois cassés…).
  • Les légumes, en particulier les artichauts, asperges, épinards, haricots verts…, qui sont à consommer le plus possible avec leur peau.
  • Certains oléagineux comme les noix, amandes, noisettes.
  • Les aliments contenant des enzymes digestives sont également nos alliés. L’ananas et la papaye en sont de bons exemples.

Enfin, veillez à avoir une flore intestinale équilibrée et performante en consommant des aliments riches en probiotiques et respectant l’équilibre acido-basique de l’organisme.

Source :

  • Dr Philippe Maslo, Marie Borrel, Bien digérer (enfin !) sans médicaments, Editions Leduc, 2016

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *