Spread the love


Environ 1,3 milliard de personnes pourraient être touchées par le diabète dans les 30 prochaines années, comparé à 529 millions en 2021. Le diabèteest une maladie chronique caractérisée par une augmentation du taux de sucre dans le sang, pouvant entraîner des complications graves pour le cœur, les vaisseaux sanguins, les yeux, les reins et les nerfs. Le nombre de personnes atteintes de diabète ne cesse de croître dans le monde. En 1980, il y avait environ 108 millions de diabétiques, ce chiffre est passé à 422 millions en 2014, puis à 529 millions en 2021. Selon des chercheurs de l’Université de Washington School of Medicine, ce nombre devrait atteindre 1,3 milliard en 2050 (source 1). 

Aujourd’hui, la prévalence du diabète est de 6,1 % de la population mondiale. Ce sont les populations les plus vulnérables qui risquent de payer le prix le plus élevé, même si tout le monde peut être touché. Au fil des années, cette prévalence devrait atteindre 16,8 % en Afrique du Nord et au Moyen-Orient, et 11,3 % en Amérique latine et dans les Caraïbes d’ici 2050, comparé à environ 9,8 % dans le monde.

Une estimation qui révèle des inégalités

Ce constat souligne les inégalités existantes : en 2021, on estime que 96 % des cas de diabète étaient liés au diabète de type 2, qui est évitable et lié au mode de vie, au surpoids et à l’obésité. Il est donc recommandé de perdre du poids, d’adopter une activité physique et de se faire dépister tôt pour une prise en charge optimale. Cependant, selon les auteurs de l’étude, cette approche ne tient pas compte des conditions socio-économiques qui créent des disparités à travers le monde. En effet, il est difficile de mettre en place des programmes de perte de poids efficaces à grande échelle, et de nombreux systèmes de soins de santé ne sont pas prêts à détecter précocement le diabète. De plus, bien que des médicaments aient montré des résultats prometteurs, leur coût les rend inaccessibles pour de nombreux patients à travers le monde.

Leave a Reply

Your email address will not be published.