Spread the love


Les bactéries vampires existent. Aux États-Unis, une équipe dirigée par des chercheurs de l’Université de l’État de Washington a découvert que certaines bactéries sont attirées par la partie liquide du sang, appelée le sérum, qui contient des nutriments qu’elles peuvent utiliser comme nourriture. D’après les scientifiques, les bactéries étaient plus précisément attirées par la sérine, un acide aminé présent dans le sang humain, et également un ingrédient courant dans les boissons protéinées. Ces conclusions ont été publiées dans la revue eLif.

Ces résultats donnent des informations sur la manière dont les infections sanguines pourraient potentiellement être traitées. « Les bactéries infectant la circulation sanguine peuvent être mortelles. Nous avons appris que certaines des bactéries qui causent le plus souvent des infections du sang détectent un produit chimique dans le sang humain et nagent vers lui », a déclaré Arden Baylink, professeur au Collège de médecine vétérinaire de la WSU et auteur correspondant de la recherche, dans un communiqué (source 1).

Un récepteur spécifique

L’équipe a découvert qu’au moins trois types de bactéries, Salmonella enterica, Escherichia coli et Citrobacter koseri, sont attirées par le sérum humain. À l’aide d’un système de microscope de grande puissance, les chercheurs ont simulé un saignement intestinal en injectant des quantités microscopiques de sérum humain et en observant la bactérie se diriger vers la source. Résultats ? Moins d’une minute a été nécessaire à la bactérie pathogène pour trouver le sérum.

Dans le cadre de l’étude, les chercheurs ont déterminé que Salmonella possède un récepteur protéique spécial qui permet aux bactéries de détecter et de nager vers le sérum. Cette découverte pourrait aider les scientifiques à développer des médicaments capables de bloquer cette capacité des bactéries.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *