Spread the love


Le collagène est une protéine présente naturellement dans le corps humain. Elle est abondante dans la peau, les os, les ligaments, les tendons et le cartilage. Sa principale fonction est de fournir structure et élasticité aux tissus. Cependant, la production de collagène diminue naturellement avec l’âge, dès 25 ou 30 ans, entraînant l’apparition de rides et de douleurs articulaires.

Les dites promesses du collagène

Sur les réseaux sociaux, le collagène est souvent présenté comme une solution miracle contre le vieillissement cutané et pour l’amélioration de la santé articulaire. Les utilisateurs et certaines marques affirment que les produits à base de collagène peuvent réduire les rides, améliorer l’élasticité de la peau et soulager les douleurs articulaires. Isabelle Rousseaux, vice-présidente du Syndicat National des Dermatologues, apporte un éclairage plus nuancé sur ces affirmations. Selon elle, lorsque le collagène est ingéré, il se décompose en divers acides aminés au niveau des intestins. Ces acides aminés doivent ensuite passer la barrière intestinale avant d’atteindre la peau, ce qui limite leur efficacité directe sur l’amélioration de l’état cutané.

“Le problème, c’est que quand [le collagène] arrive au niveau des intestins, il se délite en plein de protéines, ça passe la barrière intestinale, et c’est la peau qui est servie en dernier”, explique-t-elle.

De plus, elle précise qu’il n’existe à ce jour “aucune étude qui a montré une amélioration sur un an ou deux ans”. Les études positives sur l’efficacité du collagène pour le vieillissement de la peau sont souvent de courte durée et impliquent un nombre restreint de participants, rendant leurs résultats peu fiables.

Pour ce qui est des douleurs articulaires, aucune donnée scientifique solide ne démontre l’efficacité du collagène dans la prévention des maladies articulaires. Bien que certains compléments de collagène soient commercialisés avec des promesses de soulagement des douleurs articulaires, les preuves manquent pour appuyer ces allégations.

Malgré sa popularité croissante, l’utilisation de collagène comme supplément anti-âge ou pour améliorer la santé des articulations reste controversée et insuffisamment prouvée scientifiquement. Les consommateurs devraient rester prudents et ne pas se fier uniquement aux allégations marketing sans fondement scientifique. En attendant des études plus robustes et à long terme, il est essentiel de consulter des professionnels de santé pour obtenir des conseils adaptés et fiables sur l’utilisation de ces produits.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *