Spread the love


Quitte à randonner, autant randonner utile et efficace ! C’est sans doute dans cet esprit que le service de téléconsultation ZAVA s’est attelé à classer les meilleures grandes randonnées de France métropolitaine selon le nombre de kilocalories brûlées.

“Bretagne – Munich”, au top des randonnées qui font maigrir

Pour espérer brûler un max de calories, et donc potentiellement perdre du poids, mieux vaudrait ainsi opter pour la grande épopée “Bretagne – Munich”, partant de Bouguenais, en Loire-Atlantique, traversant la France d’Ouest en Est, jusqu’à atteindre Munich en Allemagne. Un périple de plus de 1 800 km qui fait brûler environ 2 500 par jour de marche pour un homme, et environ 1 800 par jour pour une femme. Pour un total final de 125 843 kilocalories pour les hommes, et pour les femmes, 100 552 kilocalories.

Suivent, après cette randonnée record, dans l’ordre du plus au moins calorique :

  • le circuit de grande randonnée GR 6 : De la Gironde aux Alpes ;
  • le GR 9 : du Jura à la Méditerranée ;
  • la Haute Route Pyrénéenne (HRP) ;
  • le Chemin des Francs – Chemin de Saint-Jacques de Compostelle ;
  • le GR 2 : le long de la Seine ;
  • le GR 14 : Sentier des Ardennes ;
  • le Chemin de Saint-Jacques en 28 jours : de Saint-Jean-Pied-de-Port au Finisterre ;
  • le GR 653 : Chemin d’Arles – Via Tolosana ;
  • le GR 65 : Chemin de Saint-Jacques de Compostelle : Via Podiensis – Route du Puy.

On constate ainsi que six des randonnées qui brûlent le plus de calories se situent dans le sud de la France, trois dans le nord, et une dans l’est. De quoi trouver chaussure à son pied.

Des précautions avant de se lancer

Le site ZAVA, qui précise avoir utilisé alltrails.com pour recenser et évaluer ces randonnées, indique avoir utilisé l’équation de marche LCDA (Load Carriage Decision Aid) pour évaluer les dépenses caloriques.

Le site rappelle également, à juste titre, que si la randonnée est a priori bonne pour la santé quel que soit son niveau d’activité physique, ce genre de périple s’adresse plutôt à des marcheurs aguerris.

Il est essentiel de consulter un médecin avant de s’engager dans une randonnée intense ou de longue durée. Bien que la marche puisse être une activité accessible à tous, les randonnées plus exigeantes telles que celles listées ci-dessus comportent des risques et nécessitent une condition physique, un entraînement et un régime alimentaire adaptés. Prendre des précautions et obtenir un avis médical préalable peut contribuer à assurer une expérience sécuritaire et agréable en pleine nature”, avertit Zava dans son communiqué.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *