Spread the love


Dans un pays où la consommation de sel dépasse les 10 grammes par jour par habitant, cette technologie pourrait convaincre 5 millions d’utilisateurs d’ici cinq ans. Selon nos confrères de Libération, la cuillère électrisante, en diffusant un courant électrique, intensifie la perception du goût salé et de l’umami, même avec une faible teneur en sodium. En concentrant les ions sodium sur la langue, elle modifie la perception culinaire, offrant un ressenti salé environ 1,5 fois supérieur sans ajout de sel. Cette innovation, présentée en 2022 et développée avec les laboratoires de l’Université de Meiji, permettrait de réduire de 30% la quantité de sel dans les plats.

Le produit, vendu à 19 800 yens (environ 117 euros), a déjà attiré l’attention des Ig Nobel, ces récompenses humoristiques qui célèbrent les recherches les plus surprenantes. Cependant, il n’est pas accessible à tout le monde : son utilisation est déconseillée aux mineurs et aux personnes portant un stimulateur cardiaque ou tout autre appareil électrique médical. De plus, la cuillère mesure 25 cm de longueur, 2,8 cm de largeur et 2,5 cm de profondeur, pour un poids de 60 grammes, ce qui la rend un peu encombrante.

Un enjeu alimentaire mondial

L’enjeu de cette innovation est loin d’être anecdotique. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) recommande aux adultes de ne pas consommer plus de 5 grammes de sel par jour, et encore moins pour les enfants, avec un maximum de 2 grammes. Pourtant, la consommation de sel reste élevée dans de nombreux pays : en Europe, elle varie entre 8 et 19 grammes par jour, environ 9 grammes par jour pour la France, tandis qu’au Japon, elle atteint en moyenne 10,1 grammes.

La consommation excessive de sel est directement liée à l’hypertension artérielle, un facteur de risque majeur pour les maladies cardiovasculaires et les AVC. Réduire l’apport en sodium pourrait ainsi avoir un impact significatif sur la santé publique. Selon l’OMS, une réduction de la consommation de sel de seulement 15% pourrait éviter 8,5 millions de décès prématurés en dix ans dans les pays à revenus faible et intermédiaire, tout en permettant des économies substantielles dans les pays à revenu élevé.

Avec cette cuillère innovante, Kirin espère non seulement améliorer le goût des aliments tout en réduisant le sel, mais aussi sensibiliser le public à l’importance de réduire la consommation de sodium pour une meilleure santé globale.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *