Spread the love


Ce lundi 12 juin a été marqué par le décès d’une importante personnalité politique italienne de ces cinquante dernières années : l’ancien Premier Ministre italien Silvio Berlusconi est mort à l’âge de 86 ans.

L’homme politique avait été admis vendredi dernier à l’hôpital San Raffaele de Milan (Italie), de fait de complications de sa leucémie chronique, dont il souffrait depuis un moment déjà. Selon la presse italienne, Silvio Berlusconi ne répondait plus au traitement entrepris contre son cancer du sang.

Début avril 2023 déjà, celui qui était surnommé l’immortel avait dû être hospitalisé en urgence pour une infection pulmonaire, liée à la leucémie myélomonocytaire chronique dont était atteint Silvio Berlusconi. Il avait alors été placé en soins intensifs.

Dans la presse italienne, les médecins au chevet de l’ex Premier Ministre avaient déclaré que la leucémie chronique dont il souffrait apparaissait généralement chez les patients âgés, et se caractérisait par une augmentation anormale des globules blancs appelés monocytes. Sur son site internet, la revue médicale suisse indique pour sa part que cette forme de leucémie, rare, peut s’accompagner de fièvre, de sudations, d’une perte de poids, d’atteintes viscérales et cutanées ainsi que d’anomalies biologiques auto-immunes.

L’ancien homme d’État recevait une chimiothérapiepour tenter de venir à bout de cette maladie chronique, après avoir déjà surmonté un cancer de la prostate, et une opération à cœur ouvert à l’âge de 79 ans, en 2016. Il portait par ailleurs un stimulateur cardiaque depuis 2006. Silvio Berlusconi avait également été hospitalisé en début 2023 pour une grave infection urinaire, et avait souffert du Covid-19 en 2020, ainsi que d’une double pneumonie découlant de cette infection virale.

Leave a Reply

Your email address will not be published.