Spread the love


Est-ce que les peaux noires bronzent ?

Les peaux noires et foncées présentent des caractéristiques qui les protègent davantage des rayons UV par rapport aux phototypes plus clairs. Primo, leur épiderme est particulièrement épais (jusqu’à 8 fois plus consistant que l’épiderme des peaux claires). Deuzio, les mélanocytes des peaux noires produisent une quantité accrue de mélanine, un pigment qui colore et protège la peau lors d’une exposition solaire. Les peaux noires au soleil bronzent donc… et même beaucoup ! Alors évidemment, si la peau est particulièrement sombre, la différence (avant/après-soleil) n’est pas toujours aussi visible que sur une peau plus claire qui deviendrait halée voire mate au fil des séances en bikini sur la plage. 

Bronzage oui mais rarement coup de soleil !

Les peaux noires et foncées plus denses, sont plus résistantes aux brûlures liées aux rayons du soleil. Néanmoins, environ 10 à 15% des rayons UV traversent l’épiderme chez les peaux noires. Ces dernières ne sont donc pas complètement épargnées du risque de coup de soleil en cas d’exposition intense et prolongée. Et les parties du corps qui ne sont pas exposées au soleil (paumes des mains, plantes des pieds, dessous des aisselles, fessier…) sont d’autant plus vulnérables. Enfin, les personnes qui ont un phototype foncé et qui vivent dans des régions peu ensoleillées présentent un amincissement de l’épiderme qui augmente la tendance aux brûlures. . 

Peaux noires : gare au soleil !

Allergie au soleil, cancer de peau ou encore hyperpigmentation … Les peaux noires et foncées ne sont pas à l’abri des dégâts causés par le soleil. 

Allergie au soleil : les peaux foncées également touchées

L’allergie est au soleil correspond à une réaction cutanée plus ou moins sévère liée à l’exposition solaire. Il en existe plusieurs types : de la forme la plus bénigne et la plus fréquente appelée lucite solaire, à des formes plus sévères et moins communes (comme l’urticaire solaire, la lucite polymorphe…). L’allergie au soleil affecte également toutes les carnations de peau. Les peaux noires ne sont donc en aucun cas épargnées. Un suivi dermatologique peut être nécessaire si les épisodes sont intenses et les rechutes récurrentes. 

Peau noire et cancer de la peau : pas de risque 0

Contrairement aux idées reçues, les peaux noires et foncées ne sont pas à l’abri d’un cancer de la peau(même si les risques sont réduits par rapport aux phototypes clairs, ne le cachons pas). Le carcinome épidermoïde est le cancer de la peau le plus fréquent chez les personnes à la peau noire mais ces dernières sont aussi touchées par le mélanome malin (source 1). En outre, les patients à la peau noire sont plus de trois fois plus susceptibles de recevoir un diagnostic de mélanome à un stade avancé que les personnes de peau blanche. Enfin, sachez que les peaux foncées sont les plus exposées au risque mélanome acro-lentigineux (une forme de cancer de la peau qui se développe sur les extrémités des paumes des mains et des plantes des pieds ou sous les ongles). Tout ça pour dire que même avec une peau noire, les expositions prolongées et sans protection sont formellement déconseillées !

L’hyperpigmentation : LA bête noire à abattre !

Si la forte pigmentation mélanique des peaux noires les préserve davantage des effets du vieillissement cutané, il en va autrement des taches brunes. Et oui, si vous avez la peau noire. ou foncée, l’apparition des rides et des ridules est retardée mais d’un autre côté, vous êtes plus exposé(e) que les peaux claires au risque d’hyperpigmentation.

Cernes pigmentaires, lentigos voire melasma… L’exposition solaire favorise largement ce type de réaction. D’autres facteurs peuvent être en cause comme des lésions inflammatoires (liées à des pathologies comme l’acné) ou encore la prise de certains médicaments (c’est notamment le cas des antibiotiques comme les tétracyclines). 

Comment protéger la peau noire du soleil ?

Vous l’avez donc compris, il est recommandé de protéger sa peau du soleil même lorsque sa carnation est foncée. Et cela commence par le port de vêtements couvrants de préférence de couleur claire et près du corps. Privilégiez les manches longues et les pantalons (plutôt que les shorts, jupes et bermudas). Il est préférable de couvrir les parties du corps sujettes à l’hyperpigmentation chez les personnes à la peau foncée comme les genoux ou les coudes. 

Afin d’éviter le développement des cernes pigmentaires et des taches d’hyperpigmentation au niveau du visage, vous devriez opter pour des lunettes de soleil dont la forme suit de près vos tempes et qui protègent à la fois le devant et le côté des yeux. Un chapeau à larges bords ou une casquette permettent aussi des ballades en plein air en se préservant des rayons de UV. 

Est-ce que les peaux noirs doivent mettre de la crème solaire ? Pourquoi ?

De son côté, la crème solaire doit aussi intégrer la routine skincare des peaux noires. En effet, si les risques de coup de soleil ou de cancer de la peau sont limités, les peaux foncées présentent un risque accru d’hyperpigmentation. L’exposition quotidienne aux rayons UV augmente le développement des taches brunes (lentigos) et accentue le risque de melasma (masque de grossesse). Certaines personnes à la peau foncée ne se passent donc pas de crème solaire craignant l’aggravation de leurs cernes pigmentaires ou encore pour éviter l’hyperpigmentation de zone du visage comme le front ou les lèvres (dark lips).

Optez donc pour une crème solaire à appliquer au quotidien (en guise de crème de jour ou en complément de celle-ci). L’idéal est de choisir un produit qui contient des actifs anti-taches efficaces et qui boostent de l’éclat comme la vitamine C par exemple. 

Quelle crème solaire solaire est le mieux adaptée aux peaux noires ?

Utilisez un indice de protection modéré (SPF 15 à 30)

Veillez à ce que votre crème solaire cible aussi bien les UVA que les UVB. Les UVA sont indolores, ils n’en sont pas moins très dangereux. Ils pénètrent la peau très profondément, jusqu’aux cellules du derme. Ils sont responsables du vieillissement cutané et de l’hyperpigmentation. D’un autre côté les UVB sont ceux qui provoquent les brûlures et les coups de soleil. Enfin, à terme, ces deux types d’UV sont susceptibles de procurer une allergie au soleil ou encore un cancer de la peau.

Le niveau de protection vis-à-vis des UVB est déterminé par le SPF (Sun Protection Factor). Au quotidien et même en hiver, les peaux noires doivent être protégées par un SPF léger à modéré : de 15 à 30

Parfois un SPF 50 est nécessaire

À l’arrivée des beaux jours, il est préférable d’opter pour un indice de protection un peu plus élevé surtout si vous prévoyez des sorties en plein air. Une crème solaire de SPF 50 est alors recommandée. Enfin si vous souhaitez éviter le phénomène d’hyperpigmentation au niveau de certaines zones (cernes, lèvres, front, coudes, genoux..) mieux vaut opter pour un SPF 100 à ces endroits du corps. 

Attention, la crème solaire ne déroge pas à la règle. Comme tous les produits de beauté, elle est périssable. Sa date de péremption : un an après ouverture. Au-delà, inutile de compter sur une protection efficace. C’est donc, poubelle ! 

Une crème adaptée au type de peau (grasse, sèche, mixte…)

Si vous avez un type de peau mixte à grasse, privilégiez les écrans solaires matifiants à la texture légère. D’un autre côté si votre type de peau est sec, vous devriez vous tourner vers des crèmes riches. Vous pouvez aussi opter pour des huiles ou des baumes intégrant une protection solaire

Une crème teintée et sans trace blanche

Lorsque l’on a une peau noire, mieux vaut oublier la bonne vieille crème solaire blanche et épaisse au risque d’avoir le teint blanc voire grisâtre ou de présenter des traces blanches. On privilégie donc les crèmes teintées dotées d’une protection solaire. Certaines bases de teint (primers), BB crèmes, CC crèmes ou même certains fonds de teint contiennent aussi une protection solaire. 

Et si vous testiez le fluide solaire ?

Enfin si vous craigniez les traces blanches et les difficultés d’application, vous devriez tester le fluide solaire. Ce dernier offre une protection très efficace semblable à celle des crèmes, le tout est facile à étaler, pénètre aisément et ne laisse pas de trace blanche

Leave a Reply

Your email address will not be published.