Spread the love


Selon une nouvelle étude publiée dans la revue américaine PLOS One, le fait d’être en surpoids n’augmente pas le risque de décès contrairement aux personnes obèses. Des chercheurs de l’université Rutgers dans le New Jersey (Etats-Unis) ont mis en avant que d’autres indicateurs, comme la mesure de la répartition corporelle de l’excès de graisse, donnent davantage d’informations sur l’état de santé d’un individu.

Interrogé par l’Agence France Presse, le chercheur Aayush Visaria confirme que l’indice de masse corporelle seul ne permet pas d’évaluer l’état de santé d’une personne : « Je pense que ce que les gens devraient en tirer est que l’IMC seul n’est pas un très bon indicateur de santé ». Selon lui, cette mesure « très simple à calculer et très accessible » a son utilité mais il est important de prendre en compte d’autres données comme la mesure du tour de taille, la densité des os et des muscles. « J’ai vu des gens avec des IMC similaires et des conséquences très différentes pour leur santé », ajoute le scientifique.

« Pas de risque accru »

Dans le cadre de cette étude, les données de 550 000 adultes américains ont été analysées ainsi qu’une base de données de 2019 sur les décès. Résultats ? Cette étude a mis en évidence que les personnes avec un IMC compris entre 25 et 30 ne présentaient pas de risque de décès accru par rapport à ceux dont l’IMC se situait entre 22,5 et moins de 25. Les chercheurs ont constaté que le risque de décès augmentait entre ceux dont l’IMC était inférieur à 20 et ceux dont l’IMC était égal ou supérieur à 30.

Pour George Savva, biostatisticien au Quadram Institute au Royaume-Uni, les maladies liées au surpoids sont mieux prises en charge aujourd’hui. « Donc on peut s’attendre à ce que la relation entre poids et décès change au cours du temps. » Le lien entre mortalité et IMC « n’est peut-être plus la mesure importante, sachant que beaucoup de maladies chroniques peuvent maintenant être mieux traitées », confirme d’ailleurs Naveed Sattar, professeur à l’université de Glasgow.

Leave a Reply

Your email address will not be published.