Spread the love


Du nouveau pour les patients. Suite à un vote du conseil de l’Union des caisses d’Assurance maladie (Uncam), le reste à charge des patients après une consultation médicale, un examen radiologique ou une analyse biologique va augmenter. Jusqu’à présent, cette participation forfaitaire était d’un euro. Il s’agit d’un montant non remboursé qui reste à la charge du patient après la prise en charge de la Sécurité sociale.

Dès la mi-mai, cette somme devrait grimper et la participation forfaitaire devrait donc être de deux euros. Selon les informations du Parisien, le vote a été réalisé le 21 mars par l’Union des caisses d’Assurance maladie avec 11 votes favorables parmi ses 18 membres.

Qui est concerné ?

Cette mesure concerne tous les patients majeurs à l’exception des femmes enceintes à partir du 6e mois de grossesse (et jusqu’au 12e jour suivant l’accouchement) ainsi que les bénéficiaires de la Complémentaire santé solidaire (C2S) ou de l’aide médicale d’État (AME).

Comme le précise Le Parisien, cette participation forfaitaire ne s’applique pas chez « le chirurgien-dentiste, pour les soins pratiqués par une sage-femme ou un auxiliaire médical (infirmière, masseur-kinésithérapeute, orthophoniste…) ou encore dans le cadre d’une intervention chirurgicale ». Autre précision, son montant sera plafonné à 50 euros par an et par personne.

C’est une nouvelle augmentation depuis le doublement des franchises médicales sur les boîtes de médicament, les actes paramédicaux et les transports sanitaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *