Spread the love


Certaines personnes l’occultent complètement, tandis que d’autres ne peuvent pas s’empêcher de faire une fixette dessus… Pour cause ? Notre cou est souvent le grand oublié des soins corporels : on s’intéresse tantôt à notre visage, à nos cheveux, à nos mains, à notre ventre ou à nos hanches… Mais souvent peu à l’aspect de notre cou ! Pourtant, cette partie de notre corps a tendance à gagner en volume et à perdre rapidement de sa tonicité au fil des années, ce qui complexe nombre d’hommes et de femmes. Comment, alors, “mincir” du coup et retrouver un peu de fermeté ? On vous explique tout. 

Pourquoi j’ai un “gros” cou ? Qu’est-ce qui le fait grossir ?

Plusieurs facteurs peuvent expliquer l’accumulation de graisses – ou du moins l’aspect gonflé de votre cou : 

  • La génétique est parfois en cause : certaines caractéristiques physiques, y compris la taille et la forme du cou, peuvent être influencées par les gènes hérités de vos parents.
  • Le surpoids ou l’obésité peuvent aussi entraîner une accumulation de graisses autour du cou. 
  • Une mauvaise posture est parfois à l’origine d’un flétrissement du cou. Pour y remédier, tenez-vous droit(e), gardez les épaules en arrière et évitez de pencher la tête trop en avant.
  • Le vieillissement cutané impacte aussi forcément l’aspect de notre cou : la production de collagène diminue avec l’âge, ce qui impacte la fermeté de notre peau et crée potentiellement de petits “bourrelets” au niveau du cou.
  • Cause moins évidente, la rétention d’eau peut provoquer un gonflement généralisé du corps, donc du cou compris.
  • Une infection ou une inflammation des ganglions lymphatiques du cou donnent aussi un aspect gonflé au cou.
  • Enfin, l’hypothyroïdie, qui, comme son nom l’indique, affecte la glande thyroïde, peut entraîner une prise de poids globale, notamment au niveau du cou.

En cas de doute, si la cause de votre complexe ne paraît pas évidente, n’hésitez pas à consulter un(e) médecin qui pourra vous examiner, poser un diagnostic précis, vous prendre en charge et vous donner des conseils personnalisés !

Par ailleurs, rappelez-vous que votre apparence physique ne définit pas votre valeur ! Pour se sentir bien dans sa tête et dans son corps, il est essentiel de dédramatiser l’image de soi : le plus important, c’est la santé physique et psychologique. 

La bonne alimentation pour limiter le stockage et favoriser la perte de poids

Comme indiqué ci-dessus, il n’y pas que notre ventre, nos fesses ou nos cuisses qui stockent le gras ! Notre cou aussi peut grossir et s’habiller de quelques bourrelets, donnant l’impression d’un double menton visible en permanence. Pour y remédier, il faut entamer une démarche globale de perte de poids. Comme nous vous l’avions indiqué dans un précédent article, la perte de poids ciblée n’existe pas. Autrement dit, impossible de maigrir uniquement du cou ! Mais à force de combiner activité sportive et alimentation équilibrée, on finit par perdre quelques kilos et s’affiner – notamment au niveau du cou. 

Les clés d’une bonne alimentation pour favoriser la perte de poids : 

  • réduire légèrement les portions, mais ne négliger aucun nutriment essentiel (consommer équitablement des protéines, des bons lipides, des glucides, des vitamines, des minéraux, etc.) ;
  • miser sur des collations à faible index glycémique pour limiter la prise de poids liée au grignotage ;
  • troquer le sel contre des herbes et des épices ;
  • limiter la consommation de mauvaises graisses et de sucres ;
  • ne manquer aucun repas, tout en respectant son sentiment de satiété ;
  • prendre le temps de bien mastiquer ;
  • boire au moins 1,5 L d’eau par jour pour favoriser l’élimination des graisses (du thé vert ou de l’eau de coco sont également les bienvenus).

Si vous êtes en proie à une pathologie qui nécessite une régime alimentaire particulier n’hésitez pas à consulter un(e) nutritionniste qui pourra vous aiguiller. Il suffit parfois de limiter certains ingrédients, comme le sel, pour dégonfler !

Mâcher du chewing-gum pour gommer son double menton ?

Le chewing-gum est souvent plébiscité pour favoriser la satiété et limiter les fringales. En effet, la mastication fait travailler les muscles inférieurs du visage. Mais de là à dire que les chewing-gums permettent de redessiner la mâchoire et d’affiner son cou… 

Les sports d’endurance, indispensables pour muscler son cou et perdre plus rapidement de la graisse

Pour perdre du poids et s’attaquer notamment à la graisse logée dans notre cou, il est indispensable de pratiquer régulièrement un sport d’endurance. Le choix ne manque pas : course à pied, natation, cyclisme, danse… Pour que vous efforts paient, entraînez-vous au moins 30 minutes, trois à quatre fois par semaine. 

Sans oublier de booster vos dépenses énergétiques au quotidien, en privilégiant par exemple les escaliers, en marchant davantage, en portant vos courses, etc. 

Des exercices de gymnastique faciale pour raffermir la peau du cou

Vous l’aurez compris, pour tonifier et raffermir les muscles de votre cou, il est important de pratiquer des exercices spécifiques de renforcement musculaire. Essayez-vous par exemple à l’un d’entre eux : 

  • Asseyez-vous droit et tournez lentement votre tête vers la droite jusqu’à ce que vous sentiez une légère tension au niveau des muscles de votre cou. Maintenez cette position pendant quelques secondes, puis reprenez à votre position de départ. Répétez le mouvement du côté gauche et faites à chaque fois dix à quinze répétitions.
  • Tenez-vous debout, le dos bien droit, et abaissez lentement votre menton vers votre poitrine. Vous devriez ainsi sentir les muscles de votre cou s’étirer. Maintenez cette position une quinzaine de secondes, puis relevez lentement la tête et répétez cet exercice dix à quinze fois.
  • Toujours debout, le dos droit, inclinez lentement votre tête en arrière pour regarder le plafond. Maintenez cette position pendant quelques secondes, puis revenez à votre position de départ et répétez ce mouvement dix à quinze fois. 
  • Placez votre main droite sur votre tempe droite et appuyez doucement tout en résistant avec votre tête. Maintenez cette pression pendant 5 secondes, puis relâchez et répétez l’exercice avec votre main gauche. À nouveau, répétez l’exercice dix à quinze fois de chaque côté.

Pour maximiser les résultats, n’hésitez pas à réaliser ces exercices plusieurs fois par jour ! 

Masser son visage pour retendre la peau de votre cou

Au quotidien, votre peau de notre cou subit autant d’agressions que celle de votre visage. Quelques automassages quotidiens à l’aide d’huiles végétales, de sérums hydratants, revitalisants, ou encore de crèmes amincissantes “spéciales cou” ne lui feront sans doute pas de mal… Bien au contraire, cela permet de stimuler la circulation sanguine et de favorisant l’élasticité de la peau !

Le mode d’emploi ? Après avoir nettoyé votre peau, pétrissez doucement la peau de votre cou en commençant par sa base avant de remonter lentement vers le menton. Répétez ce mouvement pendant quelques minutes en couvrant toute la zone, idéalement le matin et le soir, lorsque vous prenez soin de vote visage.

Vous pouvez aussi réaliser de très légers tapotements sur votre cou pendant une dizaine de minutes ou utiliser uniquement vos paumes pour effectuer des mouvements ascendants. Mais quoi qu’il en soit, évitez de frotter ou de tirer votre peau trop sévèrement !

Sourire, bijoux, coiffure… Nos autres conseils pour affiner votre cou

Si votre perte de poids se fait attendre, vous pouvez toujours user de stratagèmes dont nous vous livrons les secrets : 

  • Trouvez la coiffure adaptée : une coupe de cheveux adaptée à votre morphologie permet en effet d’affiner les traits du visage et de détourner l’attention de votre cou. N’hésitez pas à demander conseil à un(e) à visagiste. 
  • Évitez de camoufler votre cou sous des cols roulés et autres vêtements qui serrent et entravent votre cou. Privilégiez les décolletés en V ou en U, qui donnent l’impression d’un cou plus long et plus élancé.
  • Misez sur le maquillage pour réaliser, par exemple, un contouring au niveau du cou, ou mettre en valeur vos yeux et votre bouche qui détourneront encore une fois l’attention de votre cou. 
  • Pour sublimer votre décolleté, misez sur les accessoires : les sautoirs et les colliers de longueur moyenne à longue allongent visuellement le cou. En revanche, évitez les colliers ras du cou.
  • Au quotidien, surveillez aussi votre posture : gardez la tête haute, le dos bien droit et les épaules bien basses, inclinées vers l’arrière, notamment lorsque vous êtes statique devant votre ordinateur ou votre portable ! 

La chirurgie esthétique en dernier recours pour en finir avec les complexes

Malgré vos efforts, si votre cou reste une source de complexe, vous pouvez toujours opter pour la chirurgie ou la médecine esthétique. Plusieurs techniques peuvent être envisagées : 

  • La cryolipolyse, une technique non-invasive qui permet de détruire les cellules graisseuses par le froid. 
  • La lipoaspiration du cou, suivie, ou non d’un lifting du cou. Concrètement, on aspire l’excès de graisse à l’aide d’une canule spéciale insérée à travers une petite incision, puis on peut réaliser une cervicoplasite pou éliminer l’excédent de peau. 
  • Les ultrasons (technique High Intensity Focused Ultrasound), qui ciblent le collagène naturellement présent dans la peau et tonifient les muscles pour retendre légèrement la peau. 
  • Ou encore la radiofréquence, pour stimuler le collagène et booster l’élasticité cutanée.

Quoi qu’il en soit, ces interventions ne doivent pas être prises à la légère. Elles nécessitent un temps de préparation et de suivi conséquent, mais engagent aussi des frais et de l’énergie ! Renseignez-vous auprès de chirurgien(ne)s habilité(e)s. 

Comment s’accepter avec nos imperfections ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *