Spread the love


Il est de ces maladies qui, avant d’être visibles via un examen radiologique ou sanguin, se traduisent par des symptômes méconnus et peu spécifiques. La presse britannique (sources 1 et 2) rapporte ainsi diverses manifestations aux jambes et aux pieds qu’il ne faut pas ignorer car potentiellement liées à une maladie surnommée “tueur silencieux” tant elle évolue à bas bruit. Il s’agit de la maladie des artères périphériques, ou MAP, laquelle survient généralement en cas de diabète, d’hypercholestérolémie ou encore d’athérosclérose.

Les signes d’alertes à connaître sont les suivants :

  • des ulcères au pied, qui ne guérissent pas facilement,
  • des ongles de pied cassants,
  • des engourdissements au niveau des pieds ou des jambes,
  • des douleurs dans les jambes, qui disparaissent généralement après une période de repos,
  • ou encore des jambes anormalement pâles ou bleuies.

Le NHS, équivalent anglais de notre système de santé français, précise ainsi qu’un taux de cholestérol élevé ne provoque généralement pas de symptômes spécifiques et clairement identifiables. Seule une analyse de sang permet de mettre en évidence une hypercholestérolémie. Pour autant, certains signes d’alerte au niveau physique gagneraient à être connus de tous et toutes pour une meilleure prise en charge. Car l’hypercholestérolémie augmente le risque de maladies cardiovasculaires, notamment d’accident vasculaire cérébral et de crise cardiaque.

La maladie artérielle périphérique se traduit par une accumulation de graisse dans les artères dites périphériques : au niveau des bras et des jambes. On parle ainsi de MAP lorsqu’une artère périphérique est complètement ou partiellement obstruée par des amas graisseux. Résultat : la circulation sanguine est imparfaite voire interrompue, pouvant entraîner la mort (ou nécrose) des tissus qui ne sont plus alimentés en oxygène.

Quand consulter en urgence ?

Les symptômes de la MAP se développent souvent lentement, au fil du temps” explique le NHS britannique, ajoutant que “si vos symptômes se développent rapidement ou s’aggravent soudainement, cela pourrait être le signe d’un problème grave nécessitant un traitement immédiat”. En l’occurrence, cela peut signifier que l’artère est complètement bouchée, et une intervention chirurgicale pourra être nécessaire en urgence (pose d’un stent pour désobstruer l’artère, ou pontage), pour éviter l’amputation.

Le NHS souligne par ailleurs que le mieux est d’agir en amont, en surveillant régulièrement son taux de cholestérol, et en adoptant une hygiène de vie saine, avec une alimentation équilibrée, de l’activité physique, et si possible, en arrêtant ou limitant la consommation de tabac et d’alcool.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *