Spread the love


Les prébiotiques sont des molécules dont se nourrissent les bonnes bactéries présentes dans l’intestin. « Leur consommation participe donc également à la santé du microbiote intestinal, et par conséquent à la nôtre ! Les molécules prébiotiques sont notamment présentes dans les aliments riches en fibres : fruits, légumes, céréales », détaille l’Inserm.

Si la consommation de prébiotiques est importante pour la santé, encore faut-il savoir où les trouver. Dans une nouvelle étude, des scientifiques ont estimé la teneur en prébiotiques de 8 690 aliments. Alors quels sont ceux qui contiennent le plus de prébiotiques ? Selon cette étude, les aliments qui affichent le plus de prébiotique sont les feuilles de pissenlit, les topinambours, l’ail, les poireaux et les oignons. Parmi les autres aliments riches en prébiotiques, il y a les rondelles d’oignon, la crème d’oignon, les asperges, etc. « Les résultats de notre revue préliminaire de la littérature suggèrent que les oignons et les aliments apparentés contiennent de multiples formes de prébiotiques, conduisant à une teneur totale en prébiotiques plus importante », détaille Cassandra Boyd, étudiante à la maîtrise à l’Université d’État de San José.

Cinq grammes de prébiotiques

« La consommation d’aliments concentrés en prébiotiques a été indiquée par des recherches antérieures comme étant bénéfique pour la santé », rappelle Cassandra Boyd. Avant de compléter : « Manger de manière à promouvoir le bien-être du microbiome tout en mangeant plus de fibres peut être plus réalisable et accessible que vous ne le pensez ». Ces conclusions sont dévoilées lors de la réunion annuelle de l’American Society for Nutrition qui se tiendra entre le 22 et le 25 juillet à Boston aux Etats-Unis. Actuellement, les différentes organisations médicales ne formulent pas de directives précises concernant la consommation journalière de prébiotiques. De son côté, l’Association scientifique internationale pour les probiotiques et les prébiotiques recommande un apport de cinq grammes par jour. Sur la base des conclusions de l’équipe, une personne devrait consommer environ la moitié d’un petit oignon pour obtenir cinq grammes de prébiotiques.

Leave a Reply

Your email address will not be published.