Spread the love


Si le jus d’orange reste, de loin, le jus de fruits préféré des Français, puisqu’il représente près de la moitié des ventes en magasin, il y a un autre jus de fruit qui tend peu à peu à disparaître des rayons des supermarchés. Il s’agit tout simplement du jus de pamplemousse.

Ce jus très populaire dans les années 70 et 80 (en raison notamment de sa réputation de jus de fruit minceur) a peu à peu été délaissé au profit des jus multifruits ou autres saveurs de fruits exotiques. Et depuis la pandémie, les ventes ont diminué de moitié.

Boudé par les jeunes et les seniors

Mais pourquoi le jus de pamplemousse, que l’on disait bon pour le coeur, n’a-t-il plus la côte ? Chez les plus jeunes, l’aversion est due à son goût trop acidulé Mais ils ne sont pas les seuls à faire la grimace !

Les seniors et les personnes qui souffrent de maladies chroniques ont délaissé le jus de pamplemousse lorsqu’elles ont appris qu’il perturbait l’action de certains médicaments (comme les statines ou les antihypertenseurs) ou qu’il potentialisait leurs effets secondaires. « De nombreux médicaments sont décomposés à l’aide d’une enzyme présente dans l’intestin grêle. Or le jus de pamplemousse peut bloquer l’action de cette enzyme, de sorte qu’au lieu d’être métabolisé, une plus grande partie du médicament pénètre dans le sang et reste plus longtemps dans l’organisme » soulignent les autorités sanitaires américaines.

Mais ils modèrent : « Le jus de pamplemousse n’affecte pas tous les médicaments et la gravité de l’interaction peut être différente selon la personne, le médicament et la quantité de jus de pamplemousse que vous buvez ». Il est donc important de lire la notice pour savoir si votre médicament spécifique peut être affecté par la consommation de jus de pamplemousse et quelle quantité vous pouvez consommer, le cas échéant.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *