Spread the love

Le Bus du Cœur des Femmes reprend son périple à travers la France pour une nouvelle saison 2023. Installé à Cannes ce vendredi, il a reçu la visite du ministre de la Santé, François Braun.

Le Bus du Cœur est reparti sur les routes de France. Au programme, quinze étapes aux quatre coins de la France et une même mission : proposer des dépistages cardiovasculaires et informer les femmes sur leurs risques. Rappelons en effet que les maladies cardiovasculaires (infarctus, AVC, cardiopathies…) sont la première cause de mortalité des femmes en France. Les chiffres sont flagrants : lorsqu’une femme décède chaque jour d’un accident de la route en France, 33 autres décèdent d’un cancer du sein et 200 d’une maladie cardiovasculaire !

Sur le même sujet

signes d'infarctus

Pour la première étape de cette initiative lancée par Agir pour le Cœur des Femmes et dont Top Santé est partenaire, le Bus rose s’est arrêté à Cannes du 8 au 10 mars. Plus de 250 femmes ont pu être dépistées.

La visite de François Braun, “un indicateur fort de la volonté de créer de nouveaux modèles de prévention”

En déplacement à Cannes ce 10 mars, le ministre de la Santé a visité le Bus du Cœur des femmes et a annoncé le financement de 30 bus dans les prochaines années. François Braun a pu être guidé par le Pr Claire Mounier Véhier et Thierry Drilhon, les cofondateurs d’Agir pour le Cœur des femmes. Ils ont pu ensemble suivre tout le parcours de dépistage, aborder l’importance de la prévention et de la sensibilisation au cœur des territoires, tant auprès du grand public que des professionnels de santé.

“Avec notre fonds de dotation Agir pour le Cœur des Femmes, nous construisons tous ensemble des parcours de soins cardio- vasculaires et gynécologiques aux côtés des professionnels de santé locaux, libéraux et hospitaliers. Notre ambition n’est pas de proposer un dépistage ponctuel via le Bus du Cœur des Femmes, mais bien d’inciter à la pérennité d’une prise en charge adaptée sur les territoires des villes-étapes, a déclaré le Pr Claire Mounier-Véhier. La visite de M. François Braun, Ministre de la Santé et de la Prévention, à l’occasion du lancement de l’édition 2023, est un indicateur fort de la volonté des acteurs de la santé publique de créer de nouveaux modèles de prévention. Seule l’action collective et enracinée dans un territoire, mobilisant les acteurs locaux peut avoir une réelle efficacité à terme.”

Le Bus du Cœur des Femmes est un moyen d’aller à la rencontre des femmes, qui ne prennent pas le temps de se préoccuper de leur santé, afin de les remettre dans un parcours de soins structuré. Il contribue également à faire collaborer les collectivités, les associations et professionnels de santé locaux pour s’inscrire durablement au sein des territoires.

La ville de Cannes est ainsi très engagée dans la prévention des pathologies cardiaques. Au-delà du dépistage proposé par le Bus du Cœur, la mairie a lancé plusieurs actions concrètes: formations aux gestes d’urgence pour les citoyens, déploiement de 101 défibrillateurs sur toute la commune, politique ambitieuse orientée vers la pratique d’une activité physique régulière ou encore ouverture en juin prochain du plus grand centre de cardiologie privé de France en centre-ville.

Mieux diagnostiquer les maladies cardiovasculaires chez les femmes

Avec 200 décès par jour dont 80% pourraient être évités grâce à la prévention, le Pr Claire Mounier Véhier et Thierry Drilhon, co-fondateurs de l’opération, soulignent l’importance d’alerter et de sensibiliser le grand public et les institutions sur cette urgence médicale et sociétale. “Identifier les facteurs de risque pour mieux prévenir et diagnostiquer les maladies cardiovasculaires, notamment auprès des populations précaires, répond à un véritable enjeu de politique publique”, expliquent-ils.

Grâce à ces actions de dépistage menées depuis 2021 et sur la base des dossiers médicaux anonymisés récupérés à bord des bus, un Observatoire de la Santé des Femmes pourra être publié chaque année: “Cet observatoire inédit permettra de faire un état des lieux médical et sociétal sans précédent sur la santé cardiovasculaire des femmes”, souligne Claire Mounier.

En pratique: comment ça se passe à bord d’un Bus du Cœur ?

La première étape est de s’inscrire. Ensuite, le parcours de dépistage à bord du Bus dure une heure trente en moyenne. Un interrogatoire médical (antécédents, symptômes éventuels…) et des examens sont proposés (tension artérielle, poids, périmètre abdominal, dosage glycémie…). Chaque femme bénéficie aussi d’une démonstration du fonctionnement de l’autotensiomètre avec un atelier automesure sur le village santé. Ensuite, selon les résultats, un suivi est ensuite organisé avec l’aide de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie et des professionnels de santé du territoire. Des rendez-vous de consultations spécialisées (cardiologue, gynécologue…) sont pré-réservés et un courrier de synthèse est remis au médecin traitant.

Les prochaines étapes du Bus du Cœur :

  • 8-10 mars : Cannes
  • 15-17 mars : Six-Fours-les-Plages
  • 22-24 mars : Saint-Étienne
  • 5-7 avril : Toulouse
  • 10-12 mai : Privas
  • 23-25 mai : Pessac
  • 31 mai-2 juin : Saintes
  • 6-8 juin : Rennes
  • 28-30 juin : Bobigny
  • 13-15 septembre : Maubeuge
  • 19-21 septembre : Calais
  • 27-29 septembre : Lille
  • 11-13 octobre : Rouen
  • 18-20 octobre : Marseille
  • 08-10 novembre : Auxerre

Plus d’info sur agirpourlecoeurdesfemmes.com

Leave a Reply

Your email address will not be published.