Spread the love

Tony Yoka a été battu aux points par Carlos Takam ce samedi soir au Zénith de Paris, encaissant sa deuxième défaite consécutive après celle contre Martin Bakole il y a dix mois.

Une nouvelle désillusion. Le boxeur français Tony Yoka avait prévenu qu’il n’avait pas le droit à l’erreur contre Carlos Takam. Le champion olympique 2016 est finalement tombé une deuxième fois de suite sur une décision partagée des juges et accueillie par quelques sifflets au terme de dix rounds très serrés (96-94, 96-94, 94-96).

Un véritable coup d’arrêt pour le trentenaire qui visait un retour en grâce pour se replacer dans la hiérarchie mondiale. Alors qu’il aurait peut-être pu choisir un adversaire plus modeste, il a choisi le Franco-camerounais de 42 ans qui s’est montré impressionnant du début à la fin du combat.

«Je suis très déçu cette fois-ci parce que comparé à l’année dernière où je n’avais pas fait un bon camp d’entraînement, cette fois-ci ça s’est bien passé. Mais Carlos a aussi beaucoup travaillé et il a été le plus fort ce soir», a confié le champion olympique 2016 des lourds.

«Ce n’est pas la fin», a tout de même indiqué le Parisien, qui a un combat prévu le 24 juin. Mais cette deuxième défaite consécutive pourrait bien éloigner un peu plus ses rêves de ceinture mondiale.

Plongez dans l’univers de la boxe avec le podcast L’Arène

Leave a Reply

Your email address will not be published.