Spread the love


Un bouton dans l’oreille ne doit pas être pris à la légère. Les symptômes sont souvent gênants et s’ils persistent, mieux vaut consulter un médecin, voire un ORL si le bouton est situé dans le conduit auditif. Il est encore déconseillé de manipuler ou de tenter de percer un bouton au niveau de l’oreille. 

Quels sont les symptômes d’un bouton dans l’oreille ?

Un bouton dans l’oreille peut provoquer divers signes désagréables comme : 

  • un gonflement  ;
  • une rougeur  
  • une oreille sensible surtout au toucher ; 
  • la présence de débris sanguinolents ou purulents (il pourrait alors s’agir d’un furoncle) ; 
  • une perte auditive  lorsque le bouton se situe dans le conduit auditif. 

Le bouton peut être localisé sur une partie visible de l’oreille (lobe, pavillon, conque, helix…) ou derrière celle-ci.

Les signes associés dépendent du type de bouton. Un furoncle ou un bouton d’acné peuvent être douloureux et inflammatoires. Il en va de même d’un nodule de l’oreille (situé au sommet du bord libre de l’hélix) qui est souvent douloureux à la pression. Enfin un kyste (souvent retrouvé sur le lobe de l’oreille) ne cause souvent aucune douleur. 

Bouton dans l’oreille ou otite : comment faire la différence ? 

La présence d’un bouton (comme un furoncle) dans le conduit auditif ne doit pas être confondue avec une otite externe (infection bactérienne ou fongique du conduit auditif externe de l’oreille). En cas de furoncle, l’infectio se limite au follicule pileux de l’orifice du conduit auditif externe (alors qu’en cas d’otite, c’est toute la zone qui est infectée). En outre, en cas d’otite externe, d’autres symptômes sont susceptibles de s’ajouter comme : un écoulement purulent, un œdème autour de l’oreille, des ganglions augmentés de volume au niveau du cou, une altération de l’état général (fatigue, plus rarement de la fièvre)… 

Bouton dans l’oreille : quelles causes ?

Un bouton dans l’oreille peut correspondre à :

  • Une simple manifestation de l’acné vulgaire. Nous parlons de comédons (points noirs ou boutons blancs) ou de véritables boutons d’acné à un stade plus avancé (boutons rouges). L’apparition de ces boutons est favorisée par une peau grasse (excès de sébum), un manque d’hygiène, l’hypersudation ou un encore un environnement pollué ou poussiéreux. L’augmentation de l’activité des glandes sébacées d’origine hormonale (au moment de la puberté) ou liée à certaines maladies (comme la dermatite séborrhéique) sont des facteurs de risque importants. 
  • Un furoncle, c’est à dire l’infection d’un follicule pilleux situé dans l’oreille (le plus souvent au niveau du conduit auditif). Le furoncle est causé par la présence de la bactérie du staphylocoque doré au niveau de l’oreille. Les facteurs de risque comprennent : l’hypersudation, la chaleur, une hygiène insuffisante, un contact avec une personne atteinte d’un furoncle, un traitement cutané par corticoïdes, des frictions ou frottements cutanés, un diabète, une immunodépression, le port d’écouteurs… 
  • Un kyste ou une cicatrice chéloïde notamment lorsque le bouton est situé sur le lobe de l’oreille. Le kyste épidermoïde du lobe de l’oreille se forme lorsque les cellules de l’épiderme qui auraient dû être éliminées pénètrent plus profondément dans la peau et se multiplient. Ces cellules forment les parois du kyste et sécrètent de la kératine qui remplit le kyste. Un terrain génétique favorable et des antécédents d’acné sont des facteurs de risque. La cicatrice chéloïde est sont souvent en rapport avec le traumatisme induit par les trous de piercings (boucles d’oreilles). 
  • Un nodule douloureux de l’oreille (scientifiquement nommé chondrodermite nodulaire de l’oreille) lorsque le bouton survient au niveau de l’hélix de l’oreille. Ce nodule correspond à une une inflammation du cartilage et de la peau sus-jacente due à la pression (origine traumatique). 

Comment se débarasser d’un furoncle dans l’oreille ?

Tout d’abord, vous pouvez tenter de calmer la douleur d’un furoncle en appliquant délicatement des compresses d’eau chaude pendant une dizaine de minutes ou en utilisant un antiseptique local

Le furoncle étant d’origine bactérienne, un traitement antibiotique sera de mise. Dans le cas spécifique d’un furoncle au niveau de l’oreille, il peut être décidé d’utiliser un antibiotique local ou par voie générale selon la localisation et le stade de sévérité. 

Si le furoncle se surinfecte, le médecin peut être amené à l’entailler au scalpel afin de permettre l’évacuation du pus. Enfin, si le furoncle est particulièrement volumineux, le médecin peut mettre en place un drain qui facilitera le drainage du pus.

Attention, vous ne devez pas manipuler un furoncle, ni tenter de le percer. En effet, cela risque de favoriser la propagation de la bactérie, et cela peut être particulièrement préjudiciable au niveau de l’oreille (le risque étant de voir le staphylocoque doré pénétrer à l’intérieur du conduit auditif et d’atteindre le tympan en entraînant de graves troubles de l’audition).

Pensez aussi à laver régulièrement à au moins 60° le linge qui a été en contact avec la zone infectée par les bactéries contenues dans le bouton (les taies d’oreillers notamment).

Que faire quand on a un bouton d’acné dans l’oreille ?

Un bouton d’acné dans l’oreille (bouton blanc ou rouge) nécessite un traitement local (en crème ou en gel) contenant soit du peroxyde de benzoyle, un rétinoïde ou encore de l’acide azélaïque . Ces soins peuvent être ou non associés à une solution antibiotique. Un traitement général peut être prescrit si le patient présente de l’acné chronique sur le visage et/ou sur certaines parties du corps. 

Comment enlever un point noir dans l’oreille ?

Certaines zones de l’oreille comme la conque produisent énormément de sébum c’est pourquoi nous pouvons y trouver beaucoup de points noirs. En cas de point(s) noir(s) au niveau de l’oreille, le dermatologue pourra prescrire de l’acide rétinoïque (sauf en cas de grossesse). Le médecin pourra aussi proposer un nettoyage de peau (micro-incision des comédons). 

Comment soigner un kyste ou une cicatrice chéloïde à l’oreille ?

La chirurgie est le seul traitement permettant de faire disparaître définitivement un kyste ou une cicatrice chéloïde situé sur l’oreille. Elle est effectuée sous anesthésie locale. Seuls les kystes en phase froide (non inflammatoire) peuvent être retirés. Le retrait d’un kyste ou d’une cicatrice chéloïde est une intervention simple, rapide et indolore qui dure une quinzaine de minutes. Il est strictement déconseillé de manipuler ou de tenter de retirer un kyste ou une cicatrice chéloïde par soi-même. 

Nodule douloureux de l’oreille : quel traitement ?

Le traitement du nodule douloureux peut être réalisé de trois façons : la destruction du bouton (par chirurgie, laser ou cryothérapie), la lutte contre l’inflammation (par application d’une crème cortisonée) et la suppression des frottement (au moyen d’un pansement). 

Leave a Reply

Your email address will not be published.