Spread the love

Attention à la réglisse. L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a alerté ce jeudi les consommateurs sur le caractère toxique de la plante et des produits qui en sont dérivés. Entre 2012 et 2021, l’Anses a comptabilisé 64 personnes « intoxiquées suite à la consommation de boissons ou d’aliments à base de réglisse ».

L’agence indique que dans 42 % des cas, ces personnes « ont présenté des symptômes graves : hypertension artérielle, troubles cardiaques provoqués par un taux de potassium trop élevé dans le sang…, allant parfois jusqu’à engager leur pronostic vital ». Un décès a même été rapporté chez une personne qui présentait « une atteinte grave du foie ».

Maximum 10 mg par jour de glycyrrhizine

Ce sont bien les consommateurs réguliers d’aliments contenant de la racine de réglisse que l’Anses cible avec cette alerte pour éviter qu’ils ne présentent des symptômes graves. Pour éviter d’en arriver là, l’Agence recommande « une consommation ne dépassant pas 10 milligrammes par jour de glycyrrhizine, en veillant à ne pas multiplier les sources d’apports par les aliments, les médicaments ou les produits issus du tabac ». Mieux vaut donc regarder la liste des ingrédients des produits que l’on ingère.

Le principal composant de la réglisse, la glycyrrhizine, se retrouve dans de nombreux produits, car elle a un pouvoir sucrant. C’est le cas pour les chewing-gums, les produits de boulangerie, les glaces ou les bonbons. Il y en a aussi dans les boissons alcoolisées et gazeuses et dans les sirops.

Leave a Reply

Your email address will not be published.