Spread the love

L’attaquant sénégalais Sadio Mané serait à l’origine du renvoi inattendu de Julian Nagelsmann de son poste d’entraîneur du Bayern Munich en fin de semaine dernière.

Son renvoi soudain avait surpris. Alors que le Bayern Munich est qualifié pour les quarts de finale de la Ligue des champions et occupe la 2e place de la Bundesliga, Julian Nagelsmann a été remercié et remplacé dans la foulée par Thomas Tuchel sur le banc du club bavarois. Si Oliver Kahn, président du directoire, a mis en avant la qualité de jeu médiocre et les résultats pour expliquer son limogeage, il ne s’agirait pas des seules raisons. Ces dernières semaines, l’entraîneur de 35 ans se serait mis à dos une partie du vestiaire munichois, dont Sadio Mané. Et une brouille avec l’attaquant sénégalais, arrivé l’été dernier, aurait précipité son départ.

Un accrochage en Ligue des champions

A l’issue du 8e de finale retour de la Ligue des champions contre le PSG et la qualification du club allemand, l’ancien joueur de Liverpool aurait eu un arrochage avec son coach. Remonté de n’être entré qu’à la 82e minute, à la place de Jamal Musiala, il aurait vivement reproché à Julian Nagelsmann de n’avoir joué que huit minutes. Le tout devant le reste de l’effectif, qui a vu en cette discussion très animée une perte d’autorité de l’entraîneur allemand.

Après avoir subtilisé le ballon à Yann Sommer, Vitinha a vu sa frappe repoussée sur sa ligne Matthijs de Ligt.

Car non seulement Sadio Mané n’a pas été sanctionné pour s’être emporté, mais il a en plus été titulaire sur le front de l’attaque du Bayern Munich face au Augsbourg (victoire 5-3) et sur la pelouse du Bayer Leverkusen (défaite 2-1). Tout cette agitation a précipité la chute de Julian Nagelsmann, moins de deux ans après son arrivée à la tête du club bavarois, où il n’aura jamais vraiment su imposer ses idées et sa personnalité.

Leave a Reply

Your email address will not be published.