Spread the love

L’Asvel s’est vu retirer deux victoires au classement et a écopé d’une amende de 100.000 euros par le conseil supérieur de gestion de la Ligue nationale de basket, pour ne pas avoir transmis les documents demandés sur les contrats de deux joueurs.

L’Asvel se serait bien passée de cette sanction. Au lendemain de son lourd revers en Euroligue contre l’Olympiakos (81-55), le triple champion de France en titre s’est vu retirer deux victoires au classement et infliger une amende de 100.000 euros par le conseil supérieur de gestion de la Ligue nationale de basket. Le gendarme financier du basket français reproche au club dirigé par Tony Parker de ne pas avoir transmis les documents demandés sur les contrats de deux joueurs.

Depuis la mi-septembre, le conseil a demandé à plusieurs reprises à Villeurbanne «de lui transmettre des documents nécessaires à l’accomplissement de sa mission concernant deux joueurs de l’effectif professionnel du club», mais ces demandes, également formulées auprès des joueurs concernés, «n’ont pas fait l’objet d’une réponse satisfaisante au regard des exigences du Conseil Supérieur de Gestion», a précisé la Ligue. Si l’identité des joueurs n’a pas été précisée, il s’agirait de Joffrey Lauvergne et Nando De Colo, arrivés l’été dernier.

Avec cette sanction, le club villeurbannais rétrograde de la 5e à la 6e place au classement, avec treize victoires en 24 matchs, et accuse trois succès de retard sur la 4e place occupée par Dijon. Et si l’Asvel, qui affronte l’Etoile Rouge de Belgrade, ce vendredi, en Euroligue, puis Roanne, dimanche, en championnat, a immédiatement fait part de son intention de faire appel de cette sanction, ce recours n’est pas suspensif.

Leave a Reply

Your email address will not be published.