Spread the love

Le Covid-19 ne fait plus la une de l’actualité, et pourtant… Un nouveau variant d’Omicron a été découvert. Il a été baptisé XBB.1.16, même s’il est également appelé Arcturus. Très présente en Inde, cette souche y provoque l’une des plus importantes résurgences du virus. Les autorités du pays ont même relancé la production locale de vaccin et réinstauré le port du masque dans les lieux clos, rapporte Actu ce mardi.

La présence d’Arcturus a été repérée ailleurs dans le monde. Le variant circule dans 33 pays au total, dont la France, et a été placé sous surveillance par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). « Il présente une mutation supplémentaire dans la protéine Spike, qui, au vu des études en laboratoire, se caractérise par une infectiosité et une pathogénicité potentiellement accrues », a expliqué sur Twitter une épidémiologiste responsable de l’unité des maladies émergentes à l’OMS.

Seulement une dizaine de cas en France

En France, seule une dizaine de cas a été enregistrée. « Il est probable que la diffusion de ce nouveau variant soit très sous-estimée », s’est toutefois inquiété le directeur de l’Institut de santé globale de l’Université de Genève (Suisse). L’arrivée d’Arcturus se produit par ailleurs à un moment auquel de nombreux pays ont baissé la garde face au Covid-19.

Selon les informations récoltées en Inde, les enfants seraient particulièrement touchés par XBB.1.16, notamment les plus jeunes, qui sont peu vaccinés contre le coronavirus. Selon « Les experts de la santé ont également précisé que les enfants obèses, asthmatiques ou immunodéprimés seraient plus vulnérables à ces infections virales », détaille Times of India. Concernant les symptômes, ils sont proches des manifestations déjà connues du Covid-19 : toux, forte fièvre ou encore nez qui coule.

Pas de formes sévères

A ces derniers s’ajoute une conjonctivite mentionnée par plusieurs rapports. Pour autant, ce variant ne serait pas plus grave que ceux déjà étudiés et ne provoquerait pas de formes plus sévères. Grâce à l’importante immunité acquise par la population, il n’est pas certain que ce nouveau variant provoque d’importants dégâts. La France et l’Europe sont aujourd’hui confrontées à une 10e vague modérée de l’épidémie de Covid-19.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *