Spread the love


“C’était quitte ou double”, confie l’ancienne candidate de télé-réalité. Ayant traversé une dépression post-partum en novembre dernier, qui est une phase que beaucoup de mamans peuvent traverser, Capucine Anav a donné naissance à son premier enfant, à l’âge de 32 ans. Cependant, la période suivant cet accouchement n’a pas été facile pour la jeune maman, d’autant plus que sa fille a dû faire face à un grave problème de santé.

“À l’âge de 21 jours, j’ai dû l’emmener en urgence à l’hôpital. Elle a été hospitalisée et est restée quatre nuits sous oxygène, avec des drains. J’ai passé ces quatre nuits à ses côtés, bien sûr, sans dormir… Nous étions trois dans la chambre, séparés par des paravents”, témoigne l’ancienne candidate de Secret Story dans le podcast Parentissage.

Une période plus que compliquée pour la jeune femme

Avant même la maladie de sa fille, Capucine Anav avait consulté une professionnelle pour parler de sa santé, sentant qu’elle avait du mal à gérer la phase post-accouchement. L’inquiétude liée à la maladie de sa fille a alors poussé Capucine Anav à bout.

“J’ai suivi une thérapie parce que j’ai fait un baby blues, et la psychologue m’a dit : ‘Vous savez Capucine, la fatigue était autrefois une forme de torture'”, confie-t-elle.

L’épuisement maternel est un réel fléau dans la période post-accouchement. À la fois physique et moral, la fatigue s’accumule et le stress peut se faire ressentir en permanence et venir entacher la santé mentale. Demander de l’aide à sa famille, une assitance extérieure ou simplement prendre un peu de temps pour soi, sans culpabiliser, peut aider à s’apaiser. À partir de certains symptômes, Capucine Anav s’est réellement inquiétée et a préféré en parler pour pouvoir mieux s’en sortir (source 1).

“J’entendais des voix et là je me suis dit : ‘Capucine, appelle maman et dis-lui de venir’, parce que c’était vraiment quitte ou double. J’avais vraiment cette sensation que quelque chose allait se briser dans mon cerveau et qu’il faudrait m’emmener dans un établissement de repos… Je n’avais plus de forces, j’étais épuisée, j’ai perdu tous mes kilos de grossesse en 21 jours”, se souvient-elle.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *