Spread the love


Les deux premiers sets ont tenu toutes leurs promesses, offrant aux spectateurs un spectacle de haut niveau. Alcaraz a commencé fort et a réussi à remporter la première manche, tandis que Djokovic a riposté en s’imposant dans la deuxième manche. Leur jeu était à la fois puissant, précis et stratégique, chaque point étant disputé avec une intensité incroyable. Cependant, tout a basculé au début du troisième set. Alcaraz, dont l’énergie et l’endurance semblaient intarissables, a été soudainement frappé par des crampes. Cet incident inattendu a eu un impact considérable sur son jeu, le limitant dans ses mouvements et affectant sa performance globale sur le court. Malgré sa volonté de continuer à se battre, il était évident que les crampes l’handicapaient sérieusement.

Djokovic, quant à lui, a su profiter de cette opportunité. Implacable, il a exploité les difficultés physiques d’Alcaraz et a pris le contrôle complet du match. Son jeu puissant et varié a mis Alcaraz sous pression constante, l’obligeant à commettre des erreurs inhabituelles. Djokovic a remporté les deux sets suivants avec une facilité déconcertante, bouclant finalement l’affaire en quatre manches (source 1).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *