Spread the love


C’est l’inquiétude principale des Français qui se rendent à l’hôpital. « Le risque d’infection ressort au 1er rang des préoccupations des Français lorsqu’ils entrent dans un établissement de soin ou réalisent un examen médical. 47 % d’entre eux ont peur de contracter une maladie nosocomiale à l’hôpital », selon les conclusions de l’étude Germitec/BVA 2023 publiées ce mercredi 14 juin.

D’après les résultats de cette enquête menée auprès du grand public et des médecins spécialistes, plus d’un quart des Français sont touchés ou connaissent une personne touchée par les maladies nosocomiales c’est-à-dire une infection contractée lors d’un séjour dans un établissement de soins. D’ailleurs, près de deux sondés sur trois pensent que ces maladies sont fréquentes. « 64 % des Français sont incapables de citer une seule méthode de désinfection Pour 56 % des Français, les établissements de santé commencent à mener des actions pour limiter leur impact environnemental », détaille le communiqué de cette étude. Si les Français connaissent l’existence des maladies nosocomiales, la moitié ne se sent pas suffisamment informé.

« Une évidence nous est apparue au terme de nos expériences et échanges professionnels : nous devions comprendre encore mieux la relation entre les patients, et les professionnels de santé et la perception vis-à-vis des risques infectieux. C’est une problématique de santé publique encore plus que l’on ne peut l’imaginer, c’est ce que nous ont confirmé les résultats de cette étude. Il est nécessaire et urgent d’éveiller les responsabilités de chaque acteur face à ce sujet », détaille Vincent Gardés, Directeur Général de Germitec.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *