Spread the love


En attendant l’arrivée d’un vaccin qui sera capable d’empêcher le développement de l’allergie au pollen, en pleine période de floraison comme c’est le cas en ce moment, de nombreuses personnes souffrent de rhinite allergique. Heureusement, il y a des solutions pour décongestionner le nez et retrouver une respiration fluide.

La lavage de nez

Efficace et naturel, le lavage de nez permet de désengorger les fosses nasales. Mais l’eau seule ne suffit pas. C’est pourquoi le recours à une solution à base d’eau de mer stérilisée à froid, riche en minéraux et en oligoéléments (soufre, manganèse…), permet non seulement d’hydrater et de nettoyer la muqueuse, mais aussi de réduire la viscosité du mucus, afin de faciliter son expulsion et la décongestion du nez.

On peut aussi utiliser des sprays à base d’extraits de plantes, comme l’huile essentielle d’eucalyptus (Eucalyptus radiata ou globulus), dont les vertus antivirales contre la grippe ont été démontrées, ou l’hydrolat de camomille romaine (Chamaemelum nobile), excellent anti-inflammatoire.

A faire aussi souvent que nécessaire pendant la durée des symptômes.

La tisane de thym

Le thym vulgaire contient du thujanol aux vertus anti-inflammatoires, ainsi que du thymol et du linalol, aux propriétés antiseptiques et antibactériennes. Des propriétés potentialisées par l’eau chaude, dont les effluves remontent par les voies ORL jusque dans les fosses nasales.

Versez 1 c. à café de sommités fleuries de thym dans 250 ml d’eau chaude, laissez infuser 5 minutes et buvez jusqu’à 4 tasses par jour. Vous pouvez ajouter 1 c. à café de miel de thym ou de lavande, aux vertus antiseptiques.

Autre recette : mélangez 2 gouttes d’HE de thym dans 1 c. à café de miel, puis versez le mélange dans 250 ml d’eau chaude et dégustez. Dans les deux cas, pensez à bien respirer la préparation avant de boire pour cumuler les bienfaits de l’inhalation et de la boisson.

L’acupression

Utilisée depuis des millénaires en médecine traditionnelle chinoise, l’acupression consiste à appuyer sur certains points bien précis, le long de méridiens. Ici, les pressions ont pour but de dégager les voies respiratoires supérieures.

Pour plus d’efficacité, il est recommandé de stimuler principalement trois points : le 20 Gros Intestin (contre le nez bouché, les sinusites…), le 27 Rein (pour renforcer l’immunité) et le 7 Poumon (pour tonifier les fonctions respiratoires). Une façon simple et efficace de prévenir et de soulager la congestion nasale.

Pour chacun des points, appuyez fermement en faisant de petits cercles, pendant 10-15 secondes, jusqu’à ce que la douleur de la pression disparaisse. À répéter aussi souvent que nécessaire.

  • Le point 20 Gros Intestin se situe de part et d’autre des narines, dans le creux formé par les joues lorsque vous souriez.
  • Le point 27 Rein se situe juste en dessous des bords intérieurs de chaque clavicule.
  • Le point 7 Poumon se situe sur le bord radial de chaque poignet, à une distance de deux doigts depuis la pliure du poignet.

L’inhalation humide

L’action humidifiante et vasodilatatrice de la vapeur d’eau aide à fluidifier et détacher le mucus collé sur la muqueuse jusque dans le haut des fosses nasales. Une action nettoyante et décongestionnante renforcée par l’ajout d’huiles essentielles, notamment le niaouli qui renferme du 1,8-cinéol, aux vertus antivirales, et du viridiflorol, un sesquiterpène aux propriétés anti-inflammatoires.

Versez 4 gouttes d’HE de niaouli dans un bol d’eau chaude ou dans un inhalateur, penchez-vous au-dessus, mettez une serviette sur la tête pour bien garder la vapeur et respirez profondément pendant 5-10 minutes, 2 à 3 fois par jour.

A savoir : on peut aussi compléter l’inhalation humide par des inhalations sèches, en respirant quelques gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus radié (Eucalyptus radiata) ou de niaouli sur un mouchoir ou dans un stick. Versez 2 gouttes d’HE sur un mouchoir, ou utilisez un stick prêt à l’emploi. Respirez 10-15 secondes, 3 à 4 fois par jour.

Nos expertes :

  • Françoise Couic-Marinier, pharmacienne et aromathérapeute
  • Carole Antoine, naturopathe

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *